Actualités

OU PASSENT LES PANNEAUX ?


La mobilité douce est l'un des enjeux que défend le Comité dans le cadre du développement durable. C'est aussi une préoccupation de nos décideurs politiques. Lors du plan de stationnement, nous avons donné le point de vue de notre association sur le projet. Force est de constater que la pression automobile a diminué. Récemment, la commune a une nouvelle fois montré qu'elle avait compris le message en réduisant le nombre de places de parkink à l'arrière de l'église du Parvis. Une décision certes peu populaire mais qui a le courage d'assumer ce choix d'inciter lespersonnes à se déplacer autrement.

Le Poinçonneur des Lilas



L'image ci-dessus a été prise en 2009 rue de Lisbonne. Le trou béant dans la voirie montre l'état des rues dans la commune. Ci-contre, l'illustration montre des p'tits trous,des p'tits trous,toujours des p'tits trous dans les rues de Saint-Gilles - d'où le malheureux titre de cet article. L'entretien des routes est conséquent dans le budget communal. La rigueur de l'hiver dernier n'a rien arrangé ...

REMISE EN ETAT DES VOIRIES

La commune a fait savoir qu'afin de remettre en état des voiries, elle a décidé d’effectuer les travaux pour la sécurité et le confort des usagers. Pour ce faire, elle a dégagé un budget de 62.000 €.

Ces réfections ponctuelles de la voirie seront effectuées prioritairement dans les rues les plus dégradées et les plus fréquentées.

A savoir :
avenue des Villas
avenue du Mont-Kemmel
rue Wafelaerts
avenue de la Jonction
rue de Tamines
rue de Roumanie
rue Coenen
avenue Demeur
place Van Meenen
rue de Savoie
rue de Lombardie
rue Dethy
rue Delhasse
rue d’Ecosse

Une partie de ces travaux est en cours depuis peu en utilisant la technique dite de l’asphalte à froid. En ce qui concerne l’asphalte à chaud, sa réalisation nécessite une température ambiante supérieure à 10°C. Parallèlement aux réparations, le service en charge des voiries poursuivra son diagnostic afin d’identifier d’éventuelles nouvelles zones dégradées.

A propos de la plantation de Gleditsia


La revalorisation du Parvis de l’Eglise de Saint-Gilles prévoit la plantation de Gleditsia. Nous ne sommes pas spécialistes. Nous supposons donc qu'il s'agit de l'espèce d'arbre décrite ainsi dans wikipédia :

Le Gleditsia est un genre d'arbre de la famille des Fabaceae originaire d'Amérique du Nord et d'Asie. Ce genre a été nommé en l'honneur de Gottlieb Gleditsch, directeur du Jardin botanique de Berlin, qui mourut en 1786. L'arbre ressemble au robinier. Nous avons lu aussi que certaines espèces avaient des épines. On espère qu'il ne s'agit pas de celles-là ...

AMENAGEMENT DES ABORDS DE L'EGLISE


Prochainement, un investissement de l'ordre de 900.000 € va être consenti (avec l'aide de Beliris) pour la revalorisation de l’espace public autour de l’Eglise Saint-Gilles. Le projet intéresse aussi les habitants de l'espace comprenant la rue des Vieillards et la rue Jean Volders.

Le projet que nous avons pu consulté à l'occasion de l'enquête publique modifie le profil de la voirie, du trottoir et de la placette le long du flanc de l’église. Il comprend l’abatage d’arbres (les 4 pommiers et les 6 tilia cordata) et la plantation de 5 gleditsia.

Il prévoit aussi la suppression de plusieurs places de parking (rue des vieillards - 16 places seront supprimées) tandis que le petit parking de la rue de l'église passera de 7 à 10 places.

Les grands axes du Contrat de Quartier Parc-Alsemberg

Vous trouverez ci-dessous les grandes lignes de la réponse de la commune à une question orale de l'opposition au Conseil Communal de janvier 2010.

Quatre grandes thématiques et axes d’intervention ont été fixés, dont les objectifs généraux sont les initiatives en faveur de l’accès au logement et à la mixité sociale, l’amélioration des conditions de logement, l’amélioration du cadre de vie dans l’espace public et la cohésion sociale, l’insertion socioprofessionnelle et en général une politique de lutte contre l’exclusion.

Les actions développées s’appuient sur un diagnostic préalable et répondent aux objectifs et cadres réglementaires établis par la Région dans son programme de revitalisation des quartiers. Le volet 1 du contrat de quartier est consacré au logement. Dix immeubles ont été identifiés comme étant prioritaires prioritaires. Il s’agit d’immeubles incendiés, insalubres ou à l’abandon, qui représentent souvent des sources de nuisances.

Dans l’élaboration du contrat, la commune a également cherché à identifier des immeubles permettant de développer des projets collectifs.

LE MARCHE DU JEUDI


Depuis le 6 mai 2010, le marché du Parvis de Saint-Gilles n'a plus lieu le jeudi matin : au départ annoncé dès 13 heures, il est dorénavant accessible de 12 à 19 heures. L'inauguration s'est faite en grandes pompes. On savourait une ambiance de campagne électorale - pourquoi pas ? On a particulièrement savouré la prestation déjantée de la fanfare "Commando Fête‏" (voir ici une prestation captée au Festival international de Théâtre de Sibiu, Roumanie).

CONTRAT DE QUARTIER PARC-ALSEMBERG : GO


La semaine dernière avait lieu l'Assemblée Générale du Contrat de Quartier Parc-Alsemberg (qui court de 2010 à 2013), précédée de la Commission locale de Développement intégré (CLDI).

Rappelons que la CLDI est mise en place en début de chaque contrat. Cette commission se réunit au moins trois fois durant la phase d’élaboration du programme et ensuite, huit fois par an durant sa mise en œuvre.

Elle regroupe au minimum huit habitants du quartier, trois délégués de la commune, un délégué de la Mission locale, deux représentants du réseau "Habitat", deux représentants du monde associatif, un délégué du CPAS, deux délégués régionaux ainsi que des représentants des administrations des commissions communautaires française et flamande.

Qu'y avons-nous appris ?

En gros, deux appels d'offre vont être lancés en juin 2010.

AMENAGEMENT DE LA BARRIERE


Le Bureau d'études chargé de réaliser un projet d'aménagement de la Barrière de Saint-Gilles nous en a expliqué les grandes lignes. Vous pouvez voir ci-dessus une simulation de la place.

Ce lundi, nous publierons les détails du programme qui sera bien entendu soumis à enquête publique.

MORICHAR : DEBUT DES TRAVAUX



C'est le Jour J : la commune avait annoncé le début des travaux sur la place Morichar ce lundi 19 avril 2010. Ce matin, un camion était en poste dans le haut de la place. Une petite pelle mécanique et des barrière grillagées (voir les photos ci-dessus)laissent augurer que le chantier débutera bel et bien dans la journée.

Dernière minute : écoutez l'interview du coordinateur du Comité sur Radio Contact (102.2 à Bruxelles)à 13.00 heures.

Pages

S'abonner à Actualités