Documents

UNE NOUVELLE ECOLE RUE COENEN

Le Conseil Communal a voté la création d'une école primaire de type 8 [troubles instrumentaux] à la rue Coenen. L'établissement pourra accueillir 120 enfants. En termes de rénovation, le bâtiment pourra compter 3 étages. Il en compte deux mais dont les plafonds sont très hauts de sorte que l'architecte propose d'en ajouter un - sans, visiblement, toucher au gabarit. C'est une bonne nouvelle pour les familles qui doivent parfois conduire leur enfant dans un établissement d'enseignement adapté assez éloigné. A la clé aussi, la création de plusieurs emplois.

PROJET IMMOBILIER SUR LE CHANCRE DE LA RUE DE LA VICTOIRE

Les saint-gillois  connaissent bien cette dent creuse dans le haut de la rue de la Victoire (aux numéros 198 et 190). Les tagueurs ont fait un sort au mur et au portail métallique avec un bonheur plus que discutable ... (voir photo ci-dessus)

Le terrain vague qui occupe l'espace à l'arrière (voir photo ci-dessous) laissera peut-être bientôt sa place à un projet immobilier d'envergure. La société anonyme Coftna a demandé un permis de construire un ensemble assez  imposant sur ce terrain. De nombreux habitants se sont mobilisés contre ce projet.

LE PLAN FROID EST PRET

Le "plan froid 2012" a été présenté hier à l'Assemblée Plénière de la Coordination Sociale. Un dispositif qui permet aux professionnels de réagir aux demandes des personnes qui éprouvent des difficultés en hiver. S'il touche essentiellement les sans abris, d'autres publics fragiles sont concernés au premier chef. L'accent a été mis sur le fait que beaucoup d'associations travaillent toute l'année sur la question de la précarité. L'hiver n'est pas le seul moment où les publics en difficulté ont besoin d'aide et de points de chute pour répondre à leurs besoins.

Près de 900 places seront ouvertes dans plusieurs implantations dès le 3 décembre 2012. Si le gel se manifeste avant cette date, le dispositif sera enclenché (à partir du 26 novembre).

En quoi consiste le «plan froid» ?

LIFTING DE LA BARRIERE

Le réaménagement de la Barrière de Saint-Gilles, c'est pour bientôt. En effet, la Région a envoyé en date du 16 octobre dernier le permis d'urbanisme qui donne le feu vert à la commune pour la réalisation de ces travaux.
Ce ne sera malgré tout pas pour tout de suite : en effet, la commune poursuivra le remplacement des égouts dans la rue Théodore Verhaegen (côté impair) dès ce mois de novembre. Ensuite, ce sera le vaste chantier de réaménagement de la voirie - et le remplacement des rails de tram. Ces travaux dureront jusqu'au printemps 2014. Soulignons au passage que la commune annonçait à corps et à cris que l'ensemble de ce chantier durerait un an - voire dix-huit mois. Ce qui nous faisait bien rire : il était évident que l'on en avait pour deux ou trois ans. Et qui avait raison ?
Bref : le réaménagement de la Barrière est annoncé pour la mi 2014.
Nous reviendrons très rapidement sur le contenu de ce permis.

2012 - 2018 : UNE MAJORITE PS/MR

 

Les élections communale se sont déroulées à Saint-Gilles [Comme dans toutes les communes de Belgique] le 14 octobre dernier  : Charles Picqué a conforté une majorité absolue (et obtient un siège de plus que durant la précédente mandature). Le PS a donc prolongé pour 6 ans son alliance avec le MR. À elles deux, les formations comptabilisent 25 sièges (la liste MR-Open-VLD de Patrick Debouverie réalisant un status quo, malgré le départ du FDF.)

 

DES CANDIDATS POUR VERDURISER LA RUE DU FORT ?

Quelques habitants de la rue du Fort se sont mis ensemble pour déposer une demande d'aide à Inter-Environnement - et plus particulièrement dans le programme "Quartiers Verts". Le CODES leur apportera son soutien. 
 
 
Que proposent les habitants ?
 
 

Plusieurs aménagements sont proposés :
La verdurisation des rues ciblées, plantations au pied des arbres existant [et sensibilisation des habitants au maintien de la propreté sur la voie publique], réalisation de balconnets (mobilier de qualité) et plantes grimpantes le long de façades.

Dans le cadre du Contrat de Quartier Parc-Alsemberg, il avait été question de verduriser la rue du Fort et de se pencher sur la circulation automobile, dense et dangereuse. Ces orientations ont été écartées. Les habitants et "utilisateurs" de la rue, déplorent le manque de verdurisation.

Les habitants ont déjà été réunis à plusieurs reprises : l'enthousiasme est palpable. Les besoins sociétaux (sécurité, propreté, solidarité) et les espaces verts au sein de ce coin de ville ont été soulignés.

 

TEMPS D'ATTENTE INTERMINABLE

Les investissements de la STIB sont d'une redoutable pertinence. Il en va ainsi des panneau signalant le temps d'attente des trams et métros. Ce lundi, par exemple, quel ne fut pas le bonheur des voyageurs de pouvoir gérer utilement leur temps en attendant le passage du premier "51" en pleine heure de midi. Plutôt que de patienter bêtement pendant 43 minutes, le panneau leur promettait un délai précis, implacable, clinique. 43 minutes : le temps de prendre un thé en surface, de lire la moitié d'un quotidien, manger une poire, papoter avec deux touristes, constater que les feux de signalisation étaient en panne et redescendre vers les quais. Bon. Le tram était passé. Même pas peur : le suivant devait passer "théoriquement" - donc - quinze minutes plus tard. Hum. Peut-être rentrer chez soi à pied est parfois plus rapide ...

mer, 10/31/2012 - 15:34

 

Nous le savons depuis un certain temps : l 'institut Jules Bordet, situé sur le territoire de la Ville de Bruxelles, va émigrer sur le campus Erasme à Anderlecht. Le montage financier idéal serait de 80 millions d'euros. Les travaux devraient s'achever en 2015. L'une des conséquences sera que le parking connaîtra une fréquentation encore moindre qu'aujourd'hui. A l'heure où la commune de Saint-Gilles a désigné un bureau d'architectes (le bureau Karbone) pour réfléchir à la définition et l'aménagement de la Place Marie Janson, la question du stationnement et donc d'un éventuel parking souterrain refait surface.

 

 

 

 

NOUVEL AGENDA ID FORTES

Dans le cadre du projet de redynamisation de la rue du Fort [en tout cas au départ d'une sensibilisation et une participation citoyenne à la (re)construction identitaire de la rue], nous avons installé un panneau avec les activités du mois de novembre organisées par les associations dans la rue.
 
 

Ce panneau qui sera actualisé à la fin de l'année est supposé accueillir prochainement les idées des riverains, des commerçants, des passants sur ce qui pourrait améliorer le "bon vivre" dans la rue.

 

 

MARCHE EXPLORATOIRE RUE DU FORT

Les Ateliers Urbains vous invitent le mercredi 31 octobre (à 14h) et le samedi 3 novembre (également à 14h) à une marche exploratoire dans la rue du Fort et les alentours :

Le quartier de la rue du Fort fait actuellement l’objet d’un contrat de quartier. Celui-ci prévoit un volet participatif. L’occasion pour les Ateliers urbains, basés pendant 4 mois au Pianofabriek, d’essayer la pratique des marches d’exploration urbaines.

 

GUILLAUME TELL 46 : UN CHANCRE VA DISPARAITRE

Depuis plusieurs années maintenant, une maison incendiée était laissée à l'abandon. La commune convoitait le bâtiment qu'elle souhaitait acquérir dans le cadre du Contrat de Quartier Parc-Alsemberg. Le parcours fut de toute évidence parsemé d'embûches. Arrivée à ses fin, les riverains attendaient avec impatience qu'un projet se mette en place.

C'est maintenant chose faite puisqu'un panneau annonce le début des travaux en 2014. Ceci étant, nous ignorons pourquoi il faille encore attendre plus d'un an pour débuter ces travaux ...

 

 

 

 

ASSEMBLEE DES HABITANTS LE MARDI 23 OCTOBRE A 19.00

L'Assemblée des Habitants se réunira le mardi 23 octobre de 19 à 21 heures au Pianofabriek.

 

 

 

A l'ordre du jour, nous proposons les points suivants :
 
L'approbation du compte-rendu de la séance du mardi 28 août 2012,
 
Les chantiers en cours. Nous ferons le point sur :
 
ID Fortes,  « Quartiers verts 2012 », Ateliers Urbains et le contrat de quartier « Parc-Alsemberg »
Contrat de quartier durable « Bosnie » 
Le déménagement de la prison de Saint-Gilles : contacts avec IEB, Forest et Neder-over-Hembeek 
Aménagement du (grand) Parvis 
Action logement vides : les résultats 
La Poste et les PMR 
 

Le timing « chantier Théodore Verhaegen » et maintien des transports en commun.

REAMENAGEMENT DU PARVIS : ON Y PENSE

A la fin de l'été, la commune a lancé un nouveau projet : celui de réaménager le Parvis. Ce n'est bien sûr pas pour demain. En août a été lancée la première phase : celle de concevoir une esquisse de ce que pourrait être le "Grand Parvis" de Saint-Gilles - l'espace situé entre "le carré de Moscou" et la chaussée de Waterloo.

Un bureau d'architectes a été mandaté par Atrium pour réaliser cette esquisse. Celle-ci serait déposée prochainement au Conseil Communal.

Atrium et le bureau d'architectes a réuni une large palette d'acteurs concernés par la question : la police, les services communaux, le secteur associatif, les commerçants, ... et le Comité de Défense de Saint-Gilles [pour le relais avec les habitants].
 

COLLECTE DE VERRE ENTERREES : CA MARCHE ?

Les collectes sélectives et le recyclage des déchets font aujourd'hui partie intégrante de al vie des ménages. Pour ce qui est des collectes de verre, les saint-gillois ont deux possibilités de s'en débarrasser :
soit en les jetant dans les bulles à verre,
soit en les déposant dans une déchetterie - mais il n'y en a plus dans la commune.

Pour ce qui est des bulles à verre, on peut regretter le bruit du verre qui se brise et les incivilités consistant à jeter les bouteilles et autres bocaux ou flacons à côté des bulles.

Régulièrement revient à la surface l'idée de recourir à des bulles à verre enterrées.

Comment ça marche ?

 

Pages