UN MARCHE COUVERT A SAINT-GILLES

Il y aurait du neuf dans le dossier de l'éventuel déménagement de la Prison de Saint-Gilles. Serrés comme des sardines, les prisonniers voient leur probable déménagement avec soulagement.

 
Nous exposions récemment les différentes pistes qui semblaient mobiliser les autorités publiques - qui restaient jusqu'à peu muets comme une carpe. 
 
Des études avaient été réalisées - selon toute vraisemblance par quatre bureaux d'architecture - et ont été présentées aux autorités régionales. Des contacts avec la commune de Saint-Gilles étaient visiblement réguliers et nous pouvons tirer un coin du voile. Même si le projet désormais rendu public reste à être confirmé. Inutile de lire cet article avec des yeux de merlan frit : le projet en est encore à l'état d'une étude de faisabilité, le permis d'urbanisme et d'environnement n'étant pas encore déposés ... 
 
Le déménagement de la prison de Saint-Gilles est bien à l'ordre du jour dans un futur proche (2017 ou, au plus tard 2018). Nous connaissions les options (notamment du logement, un pôle pédagogique, des commerces, ...). Mais, contre toute attente, c'est le volet "commerce" qui connaîtra un coup d'accélérateur. De toute façon, depuis un certain temps, il y avait anguille sous roche.
 
Un marché couvert ou du hard discount.
 
C'est le bureau d'architecture Fish & Jokes qui dévoile son projet, retenu par la Région dans le cadre d'un accord financé par Beliris (cliquer ici pour plus d'information). 
 
Beaucoup se plaignent dans la commune de l'absence de grande surface de type "hard discount". L'idée de profiter d'une partie du site (bientôt) disponible s'est petit imposée pour proposer une telle enseigne dans ce quartier à cheval sur notre commune et Forest. 
 
En parallèle, la commune cherchait aussi une solution pour le marché dominical de la rue du Fort. En effet, son essoufflement annonçait une éventuelle disparition si rien n'était tenté. Un temps, le projet d'impulser un marché orienté vers les commerces de bouche a caressé l'esprit des autorités.
 
Mais le bureau d'architecture qui a enlevé le marché a imaginé une autre voie.
 
Inspiré par les débats autour de la réaffectation de plusieurs sites de Bruxelles-Ville (le Palais de Justice, l'église Sainte-Catherine, la Bourse), Monsieur Mc Row, l'architecte en charge du dossier, a imaginé faire d'une partie du site un grand marché couvert. Un peu à l'instar du marché des abattoirs. Frais comme un gardon, il a bien voulu nous exposer brièvement son projet.
 
Il est vrai que Saint-Gilles a connu dans son passé un marché couvert (à l'endroit de l'actuel magasin Match) qui ne demande qu'à renaître de ses cendres. La grosse différence est que, alors que les abattoirs sont essentiellement dédiés à la viande et la volaille, ce nouveau marché serait, lui, le temple des poissonniers.
 
Une nouvelle aventure à soutenir - en espérant qu'elle ne tombe pas à l'eau ....
Thématique: 
Localisation: 
Type de document: