Les prisons

La population carcérale de la prison de Saint-Gilles va déménager vers la nouvelle prison de Haren/Diegem sur le site de l'ancienne usine Wanson. En principe, la nouvelle prison devait y être construite pour une occupation 2016. Totalement impossible !

Ceci dit, quelle que soit la date de l’évacuation de la prison, ainsi vide, il s’agira de trouver une nouvelle affectation. Il est prévu que sa nouvelle configuration soit effective en 2018. Qu'y est-il projeté ? Des idées circulent : du logement, un centre culturel, un musée, une expansion de Saint-Luc.

Nous exigeons notamment la mixité de logement. Nous insistons aussi pour que la commune prenne dès à présent des contacts avec Forest et la Région et une réflexion avec les riverains et associations locales.

Un appel à projet a été lancé par le gouvernement fédéral, propriétaire des lieux. Nous n'en avons malheureusement pas le texte.

Nous avons participé à une rencontre sur le sujet : Les sections Ecolo de Saint-Gilles et de Forest ont organisé une rencontre/promenade avec les habitants.

De son côté, alors que les bâtiments appartiennent au fédéral, la Région bruxelloise a lancé un appel à idées. Elle veut y voir des logements, des commerces, des équipements et surtout pas de bureaux.         

Il semble que la commune voudrait, elle, créer du logement et principalement des maisons, uni, bi ou tri-familiale ainsi que des équipements collectifs. Le MR s'est aussi exprimé sur la question et demande du logement public mais aussi une Institution Publique de Protection de la Jeunesse à l'attention des jeunes délinquants.      

Une étude patrimoniale, lancée par la Région, a par ailleurs déjà pointé les éléments urbanistiques remarquables susceptibles de servir d'ossature au projet futur comme une partie des enceintes ou encore la chapelle au coeur du dispositif actuel de la prison de Saint-Gilles.

Enfin, des étudiants de la faculté d'architecture de l'ULB ont réalisé un projet dont la thématique était la réaffectation du site. Il semble que des maquettes soient consultables dans les anciens locaux de "la Cambre" à la place Flagey.            

Le Comité de Défense de Saint-Gilles organisera une réunion avec les habitants en juin dans le quartier en synergie avec d'éventuels partenaires de Forest et Pétition-Patrimoine [avec qui des contacts sont déjà en cours depuis plusieurs mois]. A l'occasion de cette réunion, nous présenterons ce que l'on connaît du projet, une compilation de notre revue de presse et une proposition de visite de l'ancienne prison d'Amsterdam réaffectée (pour la rentrée).                     

Dernier point : une idée à garder en mémoire, celle de maintenir une prison «en ville», de sorte à garder une certaine proximité des détenus avec leurs familles mais aussi pour éviter de gros embarras de déplacements entre la périphérie et le Palais de Justice.

Documents en rapport avec ce projet

  • L'Association syndicale des magistrats (asbl), en collaboration avec INTER-ENVIRONNEMENT BRUXELLES organise le jeudi 26 février 2015 de 12h30 à 14h30 au Palais de Justice de Bruxelles - Place Poelaert 1 à 1000 Bruxelles rez-de-chaussée – salle 0.12 – ancienne salle des référés une rencontre/débat sur le thème du projet de construction de la prison de Haren et pose d'emblée la question : LES CAROTTES SONT-ELLES CUITES ? Seront aussi abordés dans ce cadre la politique pénitentiaire, la mobilité et le débat démocratique. Les invités :
  • Qu'en est-il aujourd'hui du destin des prisons de Saint-Gilles, Forest et Berkendael ?  Au sein du Comité de Défense de Saint-Gilles, cela fait quelques temps que le sujet est régulièrement évoqué.  La Commune et la Région prennent occasionnellement attitude - du moins officieusement. C’est ainsi que Charles Picqué s’est exprimé l'an dernier sur le sujet après avoir été interpellé au parlement bruxellois le mercredi 20 mars 2013 par un député Ecolo. Un cahier des charges a été transmis à plusieurs cabinets d’architectures qui ont communiqué leurs esquisses fin mai 2013. Il a été décidé de demander de mettre l’accent sur le logement et les équipements collectifs, les commerces et les espaces verts … Ceci étant, la Région n’a pas la main dans ce dossier. Et la Régie des Bâtiments (Fédéral), propriétaire du terrain, ne s'est toujours pas positionné officiellement dans ce dossier.    
  •     Voici un article paru dans la newsletter d'Inter-Environnement Bruxelles cette semaine.   Parler prison un vendredi soir, quoi de plus excitant. Ils étaient pourtant une cinquantaine à assister au ciné-débat« Prisons des villes, prisons des champs » ce vendredi 10 janvier dans un café à Haren. Le film de 20 minutes, produit par les Ateliers Urbains et réalisé en collaboration avec IEB, des habitants de Haren et de Saint-Gilles, a constitué un bon point de départ pour une discussion vive sur le sens de construire une nouvelle prison qui devrait répondre au problème de la surpopulation carcérale.
  • La probable nouvelle prison de Haren suscite de nombreuses réactions. Nous avons, par exemple, vu fleurir ces derniers jours de multiples affiches s'opposant à sa construction. Nous n'avons pas pu identifier qui se cache derrière cette campagne, mais nous essaierons de faire la lumière sur cette question. Inutile d'aller sur le site "www.lacavale.be" : il n'existe pas. Il est à remarquer que le CODES étudie la question du déménagement de la prison de Saint-Gilles et de la construction de nouveaux bâtiments à Haren. Nous en reparlerons.    
  • Cela fait quelques temps que l’on évoque le sujet sur ce blog. Si les intentions officielles au sujet de l’espace dégagé par la fermeture des trois prisons n’ont jusqu’à maintenant pas été exprimées, les habitants commencent à y réfléchir.