Les grands axes du Contrat de Quartier Parc-Alsemberg

Vous trouverez ci-dessous les grandes lignes de la réponse de la commune à une question orale de l'opposition au Conseil Communal de janvier 2010.

Quatre grandes thématiques et axes d’intervention ont été fixés, dont les objectifs généraux sont les initiatives en faveur de l’accès au logement et à la mixité sociale, l’amélioration des conditions de logement, l’amélioration du cadre de vie dans l’espace public et la cohésion sociale, l’insertion socioprofessionnelle et en général une politique de lutte contre l’exclusion.

Les actions développées s’appuient sur un diagnostic préalable et répondent aux objectifs et cadres réglementaires établis par la Région dans son programme de revitalisation des quartiers. Le volet 1 du contrat de quartier est consacré au logement. Dix immeubles ont été identifiés comme étant prioritaires prioritaires. Il s’agit d’immeubles incendiés, insalubres ou à l’abandon, qui représentent souvent des sources de nuisances.

Dans l’élaboration du contrat, la commune a également cherché à identifier des immeubles permettant de développer des projets collectifs.

Le volet 4 concernera, lui, les interventions sur l’espace public: verdurisation, restitution d’une partie de l’espace public aux piétons, création d’espaces récréatifs…

Les espaces et les rues qui seront concernées par le contrat de quartier sont les suivants:

le plateau Villas-Alsemberg-Garibaldi, le «Diabolo», c’est-à-dire l’ensemble formé par les rues Defnet-Monténégro-Verhaegen, la «Placette du bateau», comprenant l’espace formé par les rues Crickx-Perche-Fort, le triangle Cluysenaar-Robie, les 6 coins, carrefour formé par les rues «Dethy, Lisbonne, Prague, Dethy, Prague», ainsi que les rues du Fort, des Fortifications et du Céleri. Un traitement spécifique sera accordé aux rues Garibaldi et de Lisbonne. Les réaménagements de voiries seront repensés en tenant compte du Plan communal de Mobilité actuellement à l’étude.

Dans le cadre de ce nouveau contrat de quartier, la commune a le projet de créer deux crèches de 24 places chacune et deux plaines de jeux à l’école 1-2,…

Des initiatives socio-économiques seront également développées: accompagnement de la population fragilisée, développement d’actions en faveur du logement, de projets de gestion publique, des actions en faveur de la réussite scolaire…

Tous les projets présentés à ce stade ont fait l’objet de discussions en CLDI, au Collège,avec la Région et ont été présentés pour être soutenus et approuvés pour leur mise en oeuvre. Parmi ces derniers, deux projets sont cependant un peu moins aboutis. Il s’agit du projet d’insertion socioprofessionnelle en éco-rénovation et du le projet de maisons de jeunes pour activités en néerlandais. Et ce parce que la commune ne dispose pas des moyens financiers nécessaires pour acheter la maison. Des discussions et des pourparlers sont actuellement en cours.

Le volet 1 «logement» représente 53% du budget du contrat, sur environ 15 millions €. Le volet 4 compte pour 22% et le volet 5 pour 25%. Les opérations de volet 1 seront mises en oeuvre par la Régie foncière qui est l’opérateur communal en matière de logement et une grande partie du volet voirie sera confié à Beliris.

Type de document: