PLACE MARIE JANSON : LE PAVILLON D'ENTREE DE L'ANCIEN HOTEL DES MONNAIES

En marge du projet d'aménagement de la place Marie Janson, voici un bref descriptif de l'une des dernières traces du colossal ensemble de bâtiments qui s'y dressaient jusqu'en 1979.

Ne subsiste donc pratiquement plus qu’un petit édifice sur l’ancien emplacement de l'Hôtel des Monnaies (autrefois implanté aux numéros 91 à 105). Le bâtiment est l’œuvre de l’architecte A. Roussel 1, inauguré en 1880 et situé autrefois dans l'îlot formé par les rues de l'Hôtel des Monnaies, de Moscou, de la Victoire et Jourdan. Faisant l'angle avec la rue de Moscou, il s’agit d’un petit bâtiment de style éclectique.

Le bâtiment est l'ancien pavillon d'entrée de la construction de l'époque dont il constitue malheureusement l'un des seuls vestiges. Son élévation plastique, d'un niveau en pierre bleue et en briques est partiellement sous une toiture à croupes. Des baies grillagées à arcs rectangulaire ou en plein ceintre l'entourent. Il comprend aussi des bossages "un sur deux".

Le style éclectique est un courant architectural original (de 1850 à 1914 environ) qui puise librement son cachet dans plusieurs styles d'inspiration néo-baroque.

Le style néo-baroque se réfère évidemment à l'art baroque (XVIIème et 1er quart du XVIIIème) et en reprend certains éléments décoratifs. Dont notamment le pignon à volutes et les pilastres colossaux, le toit en pavillon. Le décor est emprunt d'une certaine vigueur et d'un fort relief (le bossage, les harpes, l'encadrement en saillies, ...).

Vous pouvez retrouver des explications sur tous ces termes techniques sur le site de la Région de Bruxelles-Capitale et en particulier dans la rubrique "inventaire du patrimoine architectural". L'inventaire de Saint-Gilles est consultable en ligne ici.

1 Il s’agit probablement d’Alphonse Roussel, qui fut par ailleurs doyen de la faculté de Droit de l’ULB à trois reprises au XIXème siècle.

Type de document: