Dom Dar : La tontine

Le contexte : L'accès au logement est une réelle gageure pour les familles les plus précarisées. Les logements sociaux font défaut. Les prix des loyers continuent de grimper.   

D’où, en termes de réflexion cet enjeu : Pourquoi ne pas se regrouper ? C’est ainsi que nous avons initié l’idée d’un groupe épargne collective et solidaire [que l’on appelle aussi une « tontine » en référence à une coutume africaine[1]] visant à faciliter le paiement de l’acompte pour l’achat d’un logement pour des familles précarisées.   
 

Au sein de la coordination sociale, plusieurs associations s’y sont intéressées. Le CPAS et la commune ont manifesté le désir d’être partenaires.         

Le partenariat est constitué de :

L’Union des Locataires de Saint-Gilles, le CPAS de Saint-Gilles, Hispano-Belga, le CAFA (le Centre d’Accompagnement et de Formation pour Adultes), le Service Social Juif, le CIRE (Coordination et Initiatives pour Réfugiés et Étrangers) et, bien entendu, le CODES. Une convention a établi l’esprit et les règles du dispositif.           
 

 

[1] Dans certaines communautés, notamment en Afrique et en Asie, coutume qui consiste à verser régulièrement une somme d'argent à un fonds que chaque donateur peut utiliser à tour de rôle.

 

Documents en rapport avec ce projet

  • Dom Dar En juin 2013, nous avons initié l’idée d’un groupe épargne collective et solidaire [que l’on appelle aussi une « tontine » en référence à une coutume africaine] visant à faciliter le paiement de l’acompte pour l’achat d’un logement pour des familles précarisées. Un    partenariat fut constitué, comprenant l’Union des Locataires de Saint-Gilles, le CPAS de Saint-Gilles, Hispano-Belga, le CAFA (le Centre d’Accompagnement et de Formation pour Adultes), le Service Social Juif, le CIRE (Coordination et Initiatives pour Réfugiés et Étrangers) et, bien entendu, le CODES.             Le projet de tontine (qui s’était baptisée « Dom Dar ») a maintenant vécu. Parmi les ménages du groupe de 23 familles, 8 ont pu acquérir un logement. A noter aussi qu’un ménage a acheté une maison en Flandres et une autre s’est intégrée dans un projet de Community Land Trust.
  • Ce mercredi 16 avril marquait le "vrai coup d'envoi de la tontine de Saint-Gilles. Mise en place il y a quelques mois, la troisième Assemblée Générale a permis d'annoncer l'ouverture du compte d'épargne, de rencontrer le Fonds du Logement et de renforcer des liens. Le Comité de Suivi avait organisé la séance comme de vrais pros.   Ci-dessus : une partie des ménages faisant partie de "Dom Dar". Les autres étant auprès des enfants dans une salle annexe ou préparant les interventions suivantes. Revenons sur la genèse de Dom Dar dès demain.