La poste n’aime pas les PMR

La poste n’aime pas les PMR :
elle leur refuse l’accès de ses guichets 
de la rue Sterckx à Saint-Gilles 
depuis
 2.267 JOURS !
 
Depuis de nombreuses années, notre Comité d’habitants relaie auprès des instances de la poste, tant au niveau général qu’au niveau local les plus vives inquiétudes quant au démantèlement progressif du service public. Quand ce ne sont pas les boîtes postales qui sont enlevées, ce sont les bureaux de poste qui disparaissent.

La commune de Saint-Gilles compte actuellement plus de 52.000 citoyens (elle n’en comptait « que » 48.000 il y a 5 ans : le boom démographique est passé par là). Or, pour satisfaire la clientèle, ce ne sont plus que deux bureaux de poste qui restent en place – ceux de la rue de Moscou et de la Chaussée de Charleroi ont été brutalement fermés. 

De plus, nous déplorons que l’un des deux bureaux restants – celui situé à la gare du Midi - soit totalement décentré et ne semble être destiné qu’à couvrir les besoins des navetteurs. 

Mais ce n’est pas tout !

Quand, en 2009 et 2010, BPost a décidé de fermer ces deux bureaux, des travaux ont eu lieu dans les locaux de l’agence de la rue Sterckx pour – selon l’entreprise- la moderniser et améliorer l’accueil. Or, si avant ces travaux « d’amélioration », les personnes à mobilité réduite avaient accès aux guichets par le garage qui jouxtait l’entrée du bureau, ce ne fut plus le cas lors de sa réouverture en juillet 2009 ! Et aucune alternative n’a été proposée. 

En mars 2010, une demande de permis déposée par BPost pour aménager les abords de ce bureau a bien été discutée en Commission de Concertation. A notre demande, un plan incliné était envisagé pour faciliter l’accès aux PMR.

Il en résulta un avis favorable, assorti de conditions très faciles à mettre en œuvre. Les autorités (régionales et communales) stigmatisaient notamment la non-conformité des aménagements prévus pour les PMR.

Depuis, tout en ayant régulièrement tenté d’obtenir des informations – en vain, nous ne voyons rien venir. 

Les autorités communales (le Collège des Bourgmestre et Echevins, la Commission Consultative de la Personne Handicapée, le CAFA et le CPAS) mènent (ou ont mené) également de multiples efforts depuis de nombreuses années pour décanter la situation en demandant à BPost des solutions structurelles réalistes pour satisfaire tous les saint-gillois en matière de service postal.

 
Nous avons multiplié les tentatives pour que BPost améliore réellement l’accueil des PMR. 

Nous avons donc entretemps :
• écrit à l’Administrateur Délégué de l’époque, Monsieur Johnny Thys,
• initié une pétition que 1.441 signataires ont signé,
• rencontré le Ministre bruxellois de l’urbanisme, Monsieur Emir Kir (avant la présente législature),
• émis plusieurs propositions opérationnelles (dont les coordonnées de fabricants de plans inclinés),
• rencontré les responsables du bureau de poste, 
• déposé une plainte auprès du Centre pour l’égalité des Chances et la lutte contre le racisme,

• contacté le service fédéral de médiation pour le secteur postal (SMSPO),
• écrit à l’Administrateur Délégué de l’époque, Monsieur Koen Van Gerven
• rédigé de nombreux articulets sur noter blog,...

Le comble est que Monsieur Johnny Thys nous a écrit le 25 novembre 2011 précisant que des travaux allaient être entrepris et seraient terminés en septembre 2012. 

Pendant ce temps, pas moins de trois demandes de permis ont été déposées par BPost pour améliorer l’accueil des moins valides [les concertations ont eu lieu les 13/7/201, 22/1/2013 et 28/5/2013].

 
A chaque fois, un avis globalement positif a été rendu et un permis accordé. Nous nous posons donc cette question : à quoi bon déposer des demandes de permis … pour ne pas réaliser de travaux ? Nous n’osons imaginer le pire : ces demandes de permis ne sont-elles que des gesticulations ou un écran de fumée pour faire diversion avec la secrète intention de ne finalement rien faire pour l’accueil des PMR ? Le doute se distille parmi la population …
 
La situation n’a pas changé d’un iota, si ce n’est qu’un nouveau parking a été dessiné ! Par contre, le centre de sport, société I-Fitness, qui occupe le côté et l’arrière du bâtiment a, en moins d’un an, réalisé une complète remise en état de locaux pour des travaux autrement plus conséquents. La société I-Fitness a, elle, évidemment garanti une entrée accessible aux PMR.
 
Nous ne pouvons tolérer cette situation inacceptable !
 
Nous exigeons que BPost prenne des mesures dans les plus brefs délais pour construire un plan incliné ou installer un élévateur. Il faut que BPost fasse enfin montre d’un minimum de respect pour sa clientèle – toute sa clientèle - et qu’elle assure sa mission de service public.
 
Nous avons introduit une demande d'être entendu au Conseil Communal du 27 novembre prochain.
Video: 
Thématique: 
Localisation: 
Type de document: 

Projet(s) lié(s) à cette page