LE PACS (PLAN D’ACTION COMMUNAL DE STATIONNEMENT)

Le Plan Régional de Politique du Stationnement laisse aux communes le soin d’appliquer les principes et les normes fixées régionales, en choisissant la réglementation qui convient à appliquer pour chaque rue sur leur territoire. Cela ne concerne pas uniquement la voiture mais également les besoins spécifiques des vélos, motos, taxis, camions, camionnettes et autocars. Le PACS est soumis à une enquête publique de 60 jours lors de laquelle chacun peut prendre connaissance du projet et exprimer ses remarques à la commune.

En l’espace de 10 ans sur le territoire saint-gillois, on note une diminution de 11% des places   de stationnement (environ 1177). Cela est dû aux projets de réaménagements de la voirie.

Le PACS se dirige sur 4 axes principaux :

• Diminution du stationnement automobile sur le territoire afin d’améliorer celui du riverain,
•  Maintenir une bonne accessibilité au noyau commercial en développant le parking de proximité,
•  Promouvoir la diversité des moyens de transport,
•  Développer des solutions de parking alternatif pour compenser la perte des places en voirie.

La commune propose plusieurs pistes pour le parking alternatif :
 
Encourager un partenariat entre propriétaires de places de parking hors voiries. Il existe environ 4000 places de stationnements privées hors voiries liées à des bureaux, administrations et commerces, qui seraient donc disponibles le soir et le weekend pour les véhicules des riverains.

Développement d’une offre de parkings hors voirie avec l’agence régionale « parking.brussels » par exemple :

• un parking en sous-sol situé rue de Hollande (la commune en est propriétaire) ;
• un parking (appartenant au privé) rue Moris 13 (93 emplacements) qui n’est plus exploité pour le moment.
• le projet de parking sous la place Marie Janson à proximité du Parvis Saint-Gilles  et du noyau commercial de la chaussée de Waterloo. Un concessionnaire privé a marqué un intérêt pour cette implantation mais la commune souhaite associer l’agence régionale «parking.brussels» de manière à renforcer l’équilibre financier.  Donc cela ne coûtera rien à la commune et garantira l’accessibilité aux riverains à des tarifs préférentiels.

La commune comporte 3 zones de tarification : rouge, grise et verte (voir tableau ci-joint). Le paiement à l’horodateur se fait du lundi au samedi de 9h à 18h sauf pour certaines zones Horeca où l’horaire est de 9h à 20h30. Les tarifs en zone grise augmenteront.

Il y aura une modification du prix de la carte de stationnement pour les riverains. La première carte qui coutait 5€ passera à 10€. La deuxième à 50€ restera au même prix mais la 3ème de 200€ passera à 350€ par an. Pour ce qui est des cartes entreprise, il faudra prévoir une augmentation de 50€ au tarif actuel pour les 20 premières voitures.

La commune dispose de plusieurs modes de mobilités différents (la voiture partagée, vélo et ses transports en commun) sur son territoire. Quelques box vélos sont installés sur la voirie mais causent des soucis d’aménagement du territoire et mènent à une réflexion sur un autre mode de stationnement vélo. Il y a une forte demande de box par les habitants et une très longue liste d’attente.

La commune souhaiterait dans le cadre du contrat de quartier durable Parvis-Morichar, la construction d’un parking vélo à la station Horta.

Cet immeuble fera le tour de la sortie du pré-métro rue du Lycée. Ce parking servira aux habitants mais aussi aux autres usagers. La commune dispose encore d’un stock d’arceaux vélo qui pourra être utilisé pour un stationnement de courte durée.

Le PACS ne prévoit pas de zone Kiss & Ride aux abords des écoles car la commune compte que 5% des enfants sont accompagnés en voiture à l’école. Les autres viennent de Saint-Gilles même ou en transport en commun des communes avoisinantes.

Nous pouvons trouver sur Saint-Gilles :

•  27 emplacements Cambio,
•  12 stations Villo avec une moyenne de 25 vélos,
•  4 zones taxis,
•  153 zones de livraison,
•  197 emplacements pour personnes handicapées,
•  4 grands parkings.

Une étude a démontré qu’il est difficile d’imaginer de créer une zone de stationnement poids lourd étant donné que la commune compte beaucoup plus de bureaux que d’industries.

Si vous cherchez des renseignements plus détaillés sur le PACS, le CODES pourra vous le transmettre par voie électronique (info@lecodes.be).

Thématique: 
Type de document: