L’ABATTAGE DES PETITS POUMONS DE BRUXELLES.

Depuis quelques années dans Bruxelles, nous constatons que de plus en plus d’arbres sont abattus.

Mais pour quelles raisons ?

- Soit l’arbre est malade dû à un parasite ;
- Soit il est affaibli par la pollution ;
- Soit il est vieux, il est en fin de vie et fragile.
- Ou alors il gêne lors d’un aménagement du territoire urbain mais il n’est pas toujours remplacé.

S’il est remplacé, ce sera par un plus jeune qui ne recycle pas l’air comme un vieux centenaire. Ce poumon vert à un rôle d’apaisement, d’esthétisme dans le quartier mais aussi d’accueil à toute une faune qui diminue au fil du temps.

L’abatage ne peut se faire sans avoir au préalable fait l’objet d’une demande de permis d’urbanisme. Sauf s’il est déjà mort ou en cas d’extrême urgence.

Il faut savoir que les services régionaux des monuments et sites répertorient les arbres remarquables et protégés. La règlementation pour l’abattage est disponible auprès de son administration communale.

En septembre dernier, pour l’aménagement de square Jacques Franck, 54 arbres de grande taille ont été abattus et seront remplacés par 70 plus jeunes. Ce qui a fortement choqué les habitants du quartier. Ces arbres faisaient partie de leur environnement quotidien et ont disparus du jour au lendemain au profit d’une nouvelle place qui se veut «plus conviviale ».

Le réaménagement de la petite ceinture permettra la plantation de 26 nouveaux arbres dont certains remplaceront ceux qui sont malades.

Dans la demande de modification du PRAS, nous découvrons que sur le trajet de la ligne 3 (liaison Nord- Sud) plus de 300 arbres seront abattus dont 52 à hauteur de la future station « Constitution » (avenue Stalingrad). A la station «Albert», 50 de plus seront rasés (avenue Besme principalement).

Il est inquiétant de constater que certaines instances publiques prennent la décision d’abattre des arbres centenaires visiblement en bonne santé pour une facilité d’aménagement du territoire et non pour le fait qu’ils soient malades ou dangereux.

Thématique: 
Type de document: