GASAP ? UNE EXPÉRIENCE D’ACHAT SOLIDAIRE.

Les GASAP (Groupes d’Achat Solidaires de l’Agriculture Paysanne) soutiennent les producteurs en faisant de la vente directe à long terme. Ce principe permet réellement de faire vivre des fermes familiales et paysannes. Se nourrir via un GASAP, c’est se réapproprier son alimentation, savoir d’où elle vient et comment elle a été produite. Un GASAP est un partenariat direct, entre des mangeurs et un producteur, qui s’engagent réciproquement. Les producteurs s’engagent à fournir des produits de qualité toutes les semaines ou toutes les deux semaines.Le Réseau des GASAP est une asbl qui fonctionne grâce au travail de 4 employés et d’une vingtaine de bénévoles.
Interview de Mme Emilie Hauzeur (coordinatrice)

Depuis combien de temps existe le GASAP ?
Le 1er GASAP à Bruxelles (Ixelles) a été créé en 2006. Il est basé sur le modèle français «AMAP ».

Comment le projet a vu le jour à Saint-Gilles ?
C’est à l’initiative de l’association « Début des haricots » et des habitants du quartier. L’idée est de se réapproprier son alimentation en créant un lien entre les agriculteurs et les mangeurs.

Combien y en a-t-il à Saint-Gilles? Où se trouvent-ils ?
Il y en a 7 sur Saint-Gilles dont un super GASAP situé rue de la Croix de Pierre. Vous trouverez sur le site la carte qui permet d’en trouver un qui vous convient (près du boulot, de la maison,…). Lien ci-dessous.

Etes-vous subventionnés ? Si oui, par qui ?
Oui, essentiellement par Bruxelles Environnement, les ministères du Développement Durable et de l’agriculture de la Région Wallonne et permettent au réseau de fonctionner.

Des habitants du quartier peuvent-ils créer un GASAP près de chez eux ? Si oui, comment ?
Oui, il faudrait rassembler au minimum 15 ménages et idéalement plus de 20 pour créer un GASAP. Lorsque ce nombre est atteint, nous organisons une première réunion afin d’informer les ménages du fonctionnement d’un GASAP et nous accompagnons la nouvelle cellule. Par la suite, le groupe s’organisera pour fonctionner en autonomie et en autogestion. Chaque membre du nouveau GASAP signe la charte du réseau à respecter et sera alors lié au producteur que nous leur proposons. Il faudra trouver un local disponible pour la livraison des paniers des membres du groupe.

Sur le site, on parle d’engagement à long terme (toute une saison ?)! Que voulez-vous dire par là ? Quel type d’engagement ?
Une saison c’est toute une année de récolte. C’est l’engagement du groupe envers le producteur. Si l’on veut quitter le groupe, il faudrait idéalement avoir une autre personne qui la remplace afin de garantir la même commande au producteur.

On parle de panier d’achat payé d’avance par trimestre. Quel est son coût et peut-on choisir ses produits ?
Tout dépend du type de GASAP. Il y a le GASAP-légumes où l’on commande pour la saison un panier qui comprend certains produits maraîchers de saison. On paye d’avance le trimestre mais il peut y avoir un arrangement pour payer l’avance tous les mois afin de garantir au producteur d’avoir un salaire chaque mois. Le montant est d’environ 50€ par mois par ménage. Il y a le super-GASAP qui a une liste de produits plus variés qui proviennent de différents producteurs. (Fromage, yaourt, glace, pain, fruit, légume, œuf …) Les commandes se font tous les quatre mois. Vous pouvez commander ce que vous voulez mais pendant 4 mois tous les 15 jours vous recevrez le même panier. Après les quatre mois, si vous le souhaitez, vous pouvez changer la commande par d’autres aliments. Les prix sont fixés via la liste et peuvent varier selon ce que la personne choisi.

Qui fixe les prix ? (les agriculteurs ? le GASAP ? les acheteurs ?)
Les prix sont fixés entre le GASAP et les agriculteurs de manière équitable afin de leur permettre d’avoir un revenu décent par rapport au travail fourni et aux coûts de production pour un produit de qualité, tout en restant le plus accessible possible.

Est-ce une agriculture Bio ?
Oui. Les agriculteurs avec qui nous travaillons n’utilisent aucun pesticide. Nous allons régulièrement à leur rencontre et nous pouvons constater qu’ils font de la culture Bio. L’enjeu du Bio n’est pas pris à la légère car nous savons bien que les gens se méfient sur l’appellation Bio. Petite anecdote : « un producteur a eu un problème avec ses poules et ne pouvait pas fournir les 6 œufs prévus pour chaque personne. Il en a informé le responsable du groupe et présentait l’alternative d’aller en chercher ailleurs pour eux. Les consommateurs lui ont proposé de donner 4 œufs chacun au lieu de 6 pour être sûr que les œufs venaient de chez lui».

Comment peut-on s’inscrire si on est intéressé ?
Sur le site internet, il y a une carte qui permet de voir s’il y a un groupe qui vous convient. Lorsque l’on trouve un groupe, on a la possibilité de les contacter directement pas mail. Le responsable prend contact avec vous et vous explique comment cela fonctionne. Il y a aussi d’autres informations comme l’horaire de livraison, l’actualité du groupe,...
Y a-t-il beaucoup de monde qui s’affilie ? Combien environ ?
Les 90 GASAP comptent environ 5000 membres. Les groupes continuent à augmenter depuis la création du 1er GASAP.

 

https://gasap.be/carte/

 

Thématique: 
Type de document: