UN PLAN D’AMÉNAGEMENT DIRECTEUR (PAD) POUR LE QUARTIER MIDI.

Qu’est-ce qu’un schéma directeur ? C’est une vision qui vise à améliorer la qualité de vie d’un périmètre de quartiers. En janvier 2016, le nouveau schéma directeur « Midi » a été approuvé par le gouvernement. Celui-ci comporte 2 états. L’état 1 commence dès 2018 jusqu’en 2020 et l’état 2 de 2020 à 2025.

Le 3 mai 2018, le gouvernement a voté un arrêté pour la mise en place d’un PAD (Plan d’Aménagement Directeur) et prévoit plusieurs étapes.
1. Mise à disposition de l’information ;
2. Une réunion d’info/participation ;
3. Possibilité de transmettre des infos et/ou remarques (15 jours avant et 30 jours après la réunion d’information et de participation citoyenne) ;
4. Obligation du gouvernement de motiver les raisons pour lesquelles il s’écarterait des observations
émises.

Pourquoi un PAD ?
La Région n’a pas le pouvoir réglementaire sur toutes les communes de Bruxelles. Elle a une vision qu’elle communique aux communes qui se chargent de la règlementation propre sur leur territoire. Le schéma directeur vise à l’amélioration de la gare du midi et de son périmètre. Le projet porte le nom de «Gare habitante » car il se décline sous plusieurs aspects.

La gare du midi est un centre névralgique autour duquel transite plusieurs moyens de transports mais aussi de voyageurs. Dans le périmètre, on retrouve différents bureaux administratifs tel que la Tour des pensions, les lois sociales, … . Chaque dimanche, au pied de la gare, réside l’un des cinq plus grand marché d’Europe avec ses 350 marchands.

Dix espaces doivent être créés afin de proposer toute une gamme d’animations dans la journée durant la semaine.
1. Remplacement des restaurations rapides par des commerces, équipements de la personne, culture/loisirs dans la gare du Midi.
2. Possibilité de réaliser un Food court situé place Horta pour remplacer la restauration de la gare.
3. Création d’une linéaire commerciale adossée au grand quadrilatère.
4. Création d’une nouvelle surface commerciale au pied des immeubles du côté ouest de la gare.
5. Implantation d’un marché couvert et permanent au sein du grand quadrilatère (ex : Stands de restauration et de dégustation).
6. Mise en place d’une terrasse sur le grand quadrilatère.
7. Proposition d’un équipement culturel de quartier (cinéma, salle culturelle,…).
8. Création le long du petit quadrilatère en vis-à-vis de l’équipement culturel afin de finaliser l’allée commerçante.
9. Implantation d’un « youth hostel » (auberge de jeunesse) de 200/300 lits avec espace commun, lieux de rencontre ouverts au public.
10. Implantation d’un pôle de commerces de proximité au sein du projet « Victor » (projet alimentaire de 400m², une brasserie avec vue sur la gare, services, banques, crèche, centre de fitness, …)

L’espace public et la mobilité
Là où les usagers de la voie publique se côtoient en permanence, nous constatons que cet espace est mal agencé et génère des conflits entre les différents acteurs.
L’espace public sera aménagé de manière à ce que les transports publics, les piétons, les voitures et les cyclistes puissent circuler plus facilement avec des signalisations visibles pour tous. Le projet vise à rendre le quartier Midi en une surface d’échanges pour les usagers et privilégier une mobilité douce afin de diminuer la pression automobile. En créant par exemple, un parking de dissuasion en dehors du centre et proposer une navette qui se rendrait vers la gare. Il y a un parking « Q-Parc » d’environ 1650 places qui n’est jamais saturé dû au fait qu’il coûte cher. N’oublions pas que le plan IRIS 2 (Plan mobilité de la région bruxelloise) est mis en œuvre et donc le schéma devra tenir compte de celui-ci. Il n’y a pas de gare routière à proprement dit et les bus ne sont pas concentrés au même endroit. L’idée serait de faire un espace consacré à ce type de transport afin de s’y retrouver et de mieux occuper l’espace public. L’espace de livraison pour la gare n’est pas suffisant et beaucoup de camions doivent stationner sur le quadrilatère. Le tunnel « Constitution » a été abandonné au profit du futur métro 3.

Aspect urbanistique (bureaux/ logements)
La SNCB possède quatre grands complexes :
1. « Atrium » 49.388 M² de bureaux destinés à la vente.
2. « Fonsny » 55.000 m² dont une partie en location logements et ils projettent  78.000 à 84.000 M² de bureaux et 10.300 m² de logements. Une partie du site sera également en vente.
3. « Zennewater-Delta » 17.041 m² mis en vente.
4. « France-Bara » 71.133 M² en vente également.

La SNCB cédera à la vente tous leurs petits bâtiments afin de tout regrouper en un seul grand qui sera l’ancien tri-postal. En faisant cela, ils améliorent la qualité de travail de leurs
employés en ayant une infrastructure aux normes et le confort du déplacement car courir d’un immeuble à un autre engendre une perte de temps et du stress.

Le tri, tel quel, est trop petit pour l’accueil des bureaux de la SNCB. Le projet prévoit une rehausse du bâtiment et il est prévu qu’ils emménagent pour la fin 2023.

Le terme 50/50 logements/bureaux qui est repris a suscité beaucoup de questions. « Victor » est intégré au plan et il présente 65.000 m² de bureaux avec 40.000 m² de logements. Le site Jamar propose quant à lui 10.000 m² de logements.

Dans les nouvelles constructions nous comptons un déséquilibre entre les surfaces de bureaux (176.000 m²) et les logements (65.000 m² soit environ 400 logements) et à cela doivent s’ajouter entre 10% et 20% de commerces. Au-dessus de la trémie de tram se situant boulevard Jamar, il y aurait la possibilité de faire une construction de plus de 10.000m² d’environ 140 logements.
Mutualisation des systèmes énergétiques.
Les aménagements privilégient l’énergie renouvelable : géothermie, geocooling et panneaux solaires thermiques. Un stockage de chaleur dans le sol évitera un décalage temporel entre besoin et apport de chaleur (utiliser en hiver la chaleur de l’été). La mise en commun des systèmes énergétiques permettra un meilleur rendement global.

Le CODES s’est présenté lors de la journée d’information qui a eu lieu le lundi 11 juin 2018. Nous savons que le dossier doit encore se finaliser et il sortira fin de cette année. Nous tenons le dossier à l’œil. A ce moment-là, nous pourrons intervenir sur chaque projet qui se présentera aux enquêtes publiques de la commune.

Nous vous rappelons que nous pouvons vous accompagner dans certaines démarches ou mener certaines actions qui répondent à l’objet social de notre association.

Le dossier « Schéma directeur midi » est téléchargeable sur le site : http://perspective.brussels/fr/projets/poles-strategiques/quartier-midi. A défaut, envoyez-nous un mail et nous vous le transmettrons : info@lecodes.be

Type de document: 

Projet(s) lié(s) à cette page