LA PLACE DE BETHLEEM EN MUTATION

A mi-chemin entre la Barrière et l'avenue Fonsny, la place de Bethléem a bénéficié de l'attention (toute relative) de ceux qui ont pensé l'embellissement de la rue Théodore Verhaegen. Force est de constater que le résultat n'est pas à la hauteur de ce que l'on pouvait espérer. Et ce n'est pas fini.

Au Comité de Défense de Saint-Gilles, nous n'avons pas pour habitude de nous plaindre lorsqu'un projet améliore réellement et avec pertinence la voie publique. Dans le cas de la place de Bethléem, il y a de quoi être perplexe.

Evoquons d'abord les points (les plus) positifs :

Il y a enfin une station Villo.
La modification du dessin de la route.
Les conteneurs pour les collectes sélectives enterrées.

Mais nous ne pouvons manquer de souligner ce qui ne va pas - ou n'a pas été.

La station Villo d'abord. JC Decaux avait introduit une demande de permis pour installer 11 stations Villo à Saint-Gilles le xxxxxxxx. Nous avons manifesté notre opposition ou notre étonnement quant à plusieurs points :
le financement des stations par la publicité (et notamment des publicités pour des banques à proximité d'écoles),
le fait de vouloir installer ces panneaux publicitaires dans le bas des stations, rendant les cyclistes très mal vus par les véhicules,
la convention entre JC Decaux et la commune spécifiait qu'après l'aménagement d'un site, il appartenait à la commune de prendre en charge les travaux au cas où une station devait déménager, ...
 

Un exemple de parking à vélo comme on en trouve partout en Flandre [ici à Middelkerke].

Pour ce dernier point, précisons ceci : JC Decaux avait demandé d'installer une station sur la rue Théodore Verhaegen au coin de la rue Bernier. Précisément là où des travaux d'aménagement de la voirie étaient prévus. Si cette station avait été aménagée, il eut fallut la démonter et la remonter plus tard : deux fois le même travail onéreux et inutile. C'est pourquoi nous avions demandé de directement installer la station en face de l'école. Cette option fut validée, mais il a fallut plusieurs années (!) avant qu'elle ne soit construite. Entretemps aussi, le permis d'urbanisme octroyé n'était plus valable.

La fontaine.
L'arrêt de tram intermodal.

 

Type de document: