Logement

LA RÉGIONALISATION DU BAIL D’HABITATION EN RÉGION BRUXELLOISE : NOUVELLES RÉFORMES

La nouvelle ordonnance sur la régionalisation du bail à Bruxelles a été votée par le Gouvernement et entrera en vigueur en 2018. Cette ordonnance s’applique aux baux des logements à l’exclusion des hébergements touristiques.

Tous les logements sont visés par cette réforme sauf ceux pris en gestion par les sociétés immobilières de service public (logements sociaux).

Cette ordonnance se veut innovante en proposant de nouveaux baux tels que : le bail de colocation, étudiants et glissant. De nouveaux labels sont réglementés par l’ordonnance : l’habitat intergénérationnel et l’habitat solidaire.

Cette nouvelle version de l’ordonnance apporte des solutions à des problèmes pratiques de résiliations de baux de courte durée, ou au décès du preneur.
 
Nous pouvons déplorer que la grille des loyers ne soit présente qu’à titre indicative et n’oblige en rien les propriétaires à s’y aligner et qu’en plus, elle ne prenne pas en compte la qualité du logement.

DE REGIONALISATIE VAN DE HUURWET IN HET BRUSSELS GEWEST

De nieuwe ordonnantie in verband met de regionalisatie van de huurwet in Brussel werd gestemd door de regering en zal in werking treden in 2018. Deze ordonnantie is van toepassing op de verhuur van woningen met uitsluiting van de toeristische overnachtingen.  Het heeft betrekking op alle woningen behalve de woningen die beheerd worden door  openbare vastgoedmaatschappijen.

Deze ordonnantie wil innoverend zijn en stelt nieuwe huurovereenkomsten  voor zoals het co-huurschap en studentencontracten. Nieuwe labels worden gereglementeerd door de ordonnantie: intergenerationeel wonen en solidaire woningen.

Deze nieuwe versie van de ordonnantie brengt oplossingen aan voor praktische problemen bij huurovereenkomsten van korte termijn of bij overlijden van de huurder.

Wij betreuren ten zeerste dat de omkadering van de huurprijzen alleen indicatief wordt voorgesteld, zonder verplichting voor de eigenaars om het toe te passen  en waarbij daarenboven de kwaliteit van de woning niet in rekening gebracht wordt.

RUE DE LA VICTOIRE 188-190 : UN AVIS DÉFAVORABLE

Dans notre précédente édition, l’enquête publique concernant la construction d’un immeuble à rue de 21 logements et de deux maisons unifamiliales en intérieur d’îlot située rue de la Victoire était à l’ordre du jour.

Plusieurs habitants et commerçants se sont mobilisés massivement contre ce projet de grande envergure et ont fait part de leur mécontentement lors de la commission de concertation du 24 octobre 2017.

Ce projet a fait l’objet de plusieurs révoltes citoyennes ainsi que communales. On dénombre environ 500 contestations via diverses pétitions, courriers et mails.  La commission de concertation a rendu un avis défavorable qui ne permet donc pas au demandeur d’effectuer ses travaux.

Les raisons de ce refus sont vraiment mixtes. Le projet modifié ne répond pas aux exigences émises par le gouvernement :

- Aucun grand logement au rez-de-chaussée n’était prévu ;

Enfin du neuf pour le 33-35 rue Crickx

Le Foyer du Sud qui est le propriétaire de ces deux immeubles a enfin commencé les travaux. Ces deux immeubles font partie (au moins depuis 2009) de nos relevés biannuels des logements inoccupés  et insalubres. Dans quelques mois, il y aura quatre nouveaux logements dont trois appartements de quatre chambres et un studio accessible aux PMR (Personne à mobilité réduite) au rez-de-chaussée. En intérieur d’îlot se trouvera un petit parking couvert avec une toiture verte, un ascenseur ainsi qu’un escalier extérieur. Le bâtiment intérieur sera démoli vu son état actuel. Le comité espère que ces logements seront attribués dans les plus brefs délais.

COME BACK SUR LE 188-190 RUE DE LA VICTOIRE

Les saint-gillois connaissent bien cette dent creuse dans le haut de la rue de la Victoire. Cet espace est abandonné depuis environ une trentaine d’années. Depuis 2012, les choses bougent et suite aux avis défavorables et consécutifs de la commune, les investisseurs se bousculent.

En 2014, un promoteur a rentré un permis d’urbanisme pour laisser place à un projet immobilier d’envergure qui a fortement déplu aux habitants qui se sont mobilisés en masse contre ce projet démesuré. L’objet étant la construction d’un immeuble à rue comprenant 20 appartements, 3 espaces bureaux, 27 emplacements de parking en sous-sol et 4 maisons d’habitation unifamiliales en intérieur d’îlot. Ce projet a créé une révolte dans le quartier et a mobilisé des dizaines de riverains opposés à cette construction pour différentes raisons :

- Le projet ne respectait pas les maxima autorisés pour la hauteur et la profondeur des constructions ;

- Les nouveaux volumes étaient démesurés par rapport aux immeubles des environs ;

LEEGSTAANDE WONNINGEN : STAND VAN ZAKEN

Sinds een heel aantal jaren schuimt de ploeg van de Comité de Défense van Sint –Gillis alle straten van de gemeente af om een inventaris op te stellen van de leegstaande woningen. Onze vereniging verdedigt het recht van iedere burger om te beschikken over een comfortabele woning aan een redelijke huurprijs. Dat wordt steeds moeilijker en zelfs onmogelijk. We leiden diverse acties samen met de Sint-Gilisenaren om de dingen te veranderen.

Een jaar geleden maakten we bekend dat het aantal leegstaande woningen in Sint-Gillis volgens onze methodologie (zie p.x) vermoedelijk 891 bedroeg (waarvan 198 leeg van kelder tot zolder). Een onaanvaardbare situatie als men de moeilijkheden ziet die gezinnen met een bescheiden inkomen hebben om een woning te huren in de gemeente.

Een woning leeg laten zonder (goede) reden is een schande. Uiteraard zijn de oorzaken van de leegstand zeer divers. Dit gezegd vinden veel eigenaars dat ze met hun eigendom kunnen doen wat ze willen. In feite is dat niet zo eenvoudig….

MÉTHODOLOGIE : UN RELEVE FRAGILE ?

Tous les deux ans, au printemps, l’équipe du Comité de Défense de Saint-Gilles déambule dans les rues de la commune en vue de relever les logements vides, abandonnés ou insalubres.

Notre démarche est empirique et n'a pas la prétention de compiler de manière scientifique les adresses des logements qui semblent inoccupés.

En réalité, en regard de la grave crise structurelle du logement, notre asbl tient un registre de ces immeubles qui, au moins partiellement, pourraient être réinjectés dans le marché locatif – par exemple. Ou, si le propriétaire ne peut s’occuper de son bien, il pourrait le confier à une Agence Immobilière Sociale.

Le relevé nous permet aussi de «suivre» chaque adresse et de constater son évolution.

L'idée n'est pas de stigmatiser ou de culpabiliser les propriétaires : notre propos est plutôt de dénoncer certaines situations inacceptables. Quand on dénombre (en gros) 40.000 candidats au logement social à Bruxelles, l’ampleur de la vacation immobilière est un scandale !

Le Comité de Défense de Saint-Gilles a élaboré une grille qui permet de comparer la situation du logement dans la commune sur base de critères identiques.

VICTOIRE 188-190 : UN AVIS DIFFICILE A ACCOUCHER ...

Les saint-gillois  connaissent bien cette dent creuse dans le haut de la rue de la Victoire (aux numéros 198 et 190). Les tagueurs ont fait un sort au mur et au portail métallique avec un bonheur plus que discutable ... En réalité, le chancre était déjà l'objet de mécontentement d'habitants - le Saint-Gilles Midi #3 en faisait l'écho - en 1981 ! Cet espace est abandonné depuis 34 ans ! Une honte !

Il y a un peu plus de deux ans,  la société anonyme Coftnaun, propriétaire de cette parcelle, avait déposé une demande de permis d'urbanisme.Le terrain vague qui occupe l'espace à l'arrière devait laisser sa place à un projet immobilier d'envergure. Le promoteur avait en effet demandé le permis de construire un ensemble assez  imposant sur ce terrain. De nombreux habitants se sont mobilisés contre ce projet.

Le plan froid

Le plan froid est mis en place depuis un certain temps. Voici ce qui nous est communiqué pour Saint-Gilles par le CPAS et le Resto du Coeur.

Saint-Gillois(es)
Ne restez pas dans le froid.
Nous pouvons vous aider.
En ces périodes de grand froid,
DÈS QUE L’IRM PRÉVOIT DES TEMPÉRATURES NÉGATIVES ET JUSQU’AU 31 MARS 2015
Vous êtes peut-être confrontés à des difficultés,
Ou vous connaissez des personnes qui souffrent :
Chauffage défectueux, Gaz ou électricité coupés,
Soucis de paiements,
Difficultés de se procurer des repas,…
LE CPAS DE SAINT-GILLES EST LÀ POUR VOUS APPORTER DE L’AIDE, RÉSOUDRE ET PRÉVENIR CES PROBLÈMES.

Pages

S'abonner à RSS - Logement