Quartier Midi

HET POSTSORTERRCENTRIM AAN BRUSSEL-ZUID STAAT AL 20 JAAR LEEG !

Ons comité strijdt al heel lang tegen leegstaande woningen en gebouwen en maakt er iedere twee jaar een oplijsting van.
Daarom staat de CODES volledig achter de petitie die een bewonerscomité heeft gelanceerd :

« Brussel-Zuid : het station van de schande »

In het oorspronkelijk richtplan van het Zuidstation van 2016 moest dit gebouw de administratie van de NMBS onderbrengen.

Al bijna twintig jaar staan het gebouw, waar vroeger het postsorteercentrum gevestigd was, er verlaten bij.

In deze tijd, waarin de huisvestingscrisis  zo manifest is, is het onbegrijpelijk dat de overheden geen maatregelen nemen tegen de eigenaars om de
duizenden vierkante meter ter beschikking stellen voor de huurmarkt.

Het Zuidstation is een knooppunt in onze hoofdstad. Het geeft op dit moment het beeld van een vuile , onveilige weinig aantrekkelijke stad.

Wordt het niet hoog tijd om daar verandering in te brengen ?
Geef aan het Zuidstation terug haar vroegere karakter en maak van het voormalige postkantoor een aantrekkelijke plaats door er ruimtes voor kantoren, verenigingen, handelszaken en waarom niet huisvesting van te maken.

CENTRE DE TRI POSTAL : 20 ANS SANS NOUVELLES !

Notre comité lutte depuis toujours contre les logements/ bâtiments inoccupés et ce, en faisant un recensement une année sur deux.

Et c’est pourquoi, Le Codes rejoint l’avis d’un comité d’habitants saint-gillois qui a lancé une pétition intitulée

«Bruxelles-Midi : la gare qui fait
honte»

Initialement, dans le schéma directeur de la gare du midi de 2016, ces locaux devraient abrités l’administration de la SNCB.

En effet depuis près de 20 ans, les bâtiments qui abritaient le tri postal, sont laissés à l’abandon.

Dans cette époque de crise du logement, il nous semble interpellant que les autorités ne prennent pas leurs dispositions contre les propriétaires des lieux afin de remettre ces milliers de mètres carrés à l’abandon sur le
marché locatif.

La gare du Midi étant un centre névralgique de notre capitale ainsi que celle de l’Europe, quelle image pourrait-elle
véhiculer autre que celle d’une ville sale, peu accueillante et où règne l’insécurité ?

Ne serait-il pas temps de faire bouger tout cela ?

QUARTIER MIDI : LE CALME AVANT LA TEMPÊTE ?

Cela fait maintenant huit ans qu’Atenor a acquis les terrains de la gare du Midi en ayant l’intention d’y construire quatre tours. Les projets se suivent :

aucun n’a encore abouti. La Région avait bien lancé l’idée d’un schéma directeur pour inviter le groupe à développer son projet en respectant un certain nombre de principes (et notamment de prévoir du logement moyen).

Aujourd’hui, la Région annonce la mise sur pied d’un Plan d’Aménagement Directeur – contraignant, lui –  dans le remaniement du Code de l’aménagement du territoire.

Atenor a donc décidé d’attendre et de laisser ce chancre continuer d’offrir son spectacle affligeant aux riverains et navetteurs. Ce qui ne l’empêche pas d’effectuer des « travaux » la nuit sur le site.

Pire : alors que l’on pensait que la SNCB allait investir aux abords de la gare, elle a décidé de ne rien faire (sinon investir 80 millions € pour modifier l’intérieur de la gare et les quais). Le projet d’aménagement des « quadrilatères », les grands espaces qui se trouvent sous les voies qui sont surélevées entre la gare et la petite ceinture est donc abandonné. La rue couverte ne sera pas aménagée non plus.

VICTOR CAFOUILLE

 

Le projet de construction des tours Victor (à côté de la Tour du Midi) cafouille en effet. "Pour changer", oserait-on dire ... Le terrain est maintenant quasi déblayé - sauf qu'il reste une grosse dalle en béton : les entrepreneurs ont peur de découvrir des surprises en dessous ? Et une enquête publique a été déposée. Mais il y a un "hic" - que l'on avait déjà repéré dès le départ : l'enquête publique n'a été organisée qu'à Anderlecht et le dossier n'était consultable qu'au service de l'urbanisme de cette commune seulement. 

 

 

Or, le dossier et l'enquête publique devaient obligatoirement subir le même sort à Saint-Gilles. Ce qui ne fut pas le cas. 

 

Alors quoi ? Un twist dans le timing ? Une erreur humaine ? Un désaccord politique et donc un blocage savamment orchestré ? Une volonté de ... réorganiser l'enquête publique en été quand les bruxellois sont en vacances ? - argh, la théorie du complot me reprend. 

 

INCENDIE SUR LE SITE DE «VICTOR»

Alors que le site où le groupe «Atenor Group» rêve d'ériger quatre tours gigantesques a été "nettoyé", un incendie a ravagé une maison du quartier - c'était en début de semaine (le mardi 30 avril, probablement). Il s'agit d'une des maisons abandonnées du terrain de démolition située à l'arrière de la barre d'immeubles de la rue Paul Henri Spaak. Un sinistre qui tomberait, pour certains riverains, à point nommé. Un mail nous est parvenu l'exprime ainsi : "Et c'est, comme par hasard, une des maisons, dont le permis de démolition n'a pas encore été accordé...."

 

                                          Ci-dessous, une photo de Jessica G.
 
 

VICTOR SE REVEILLE

Le projet d'ériger de très hautes tours à la gare du Midi, face à la tour - dite - des pensions n'était pas enterré, même si on n'en parlait plus. On s'attendait à ce qu'il réapparaissent un jour ou l'autre. C'est chose faite, puisqu'une étude d'incidence vient d'être déposée au service de l'urbanisme de la commune d'Anderlecht. Nous n'avons pas encore pu consulter le (volumineux) dossier. Dès que nous aurons plus d'informations, nous en parlerons.
Quoiqu'il en soit, la concertation aura lieu le 23 mai prochain (en principe à 9.00). Inutile de dire qu'il faut se mobiliser massivement pour contrer ce (mauvais) méga-projet. Une réunion avec les habitants du quartier sera organisée la semaine du 6 ou du 13 mai.

VICTOR FAIT SON CINEMA ... AILLEURS

Ces vendredi 27 et samedi 28 juillet, dès 19h, c'est au Nova même que la programmation du PleinOPENair trouvera refuge. Les films et les concerts seront ainsi maintenus, l'entrée restant bien sûr gratuite. Les activités prévues le samedi après-midi (ateliers de rap et de sérigraphie) devront malheureusement être annulées, à l'exception de deux visites guidées du quartier Midi qui partiront respectivement à 16h30 et 17h30 du terrain "Victor". 
Ne pas pouvoir projeter sur le site : C'était quand même un peu téléphoné, non ?

VICTOR FAIT SON CINEMA

Le festival PleinOPENair du Cinéma Nova s'installera sur le terrain où s'érigeraient les tours "Victor" pour deux week-ends de films, concerts, expo et balades... Le programme est consultable et téléchargeable ici : Au-delà d'un moment festif, le but est de contribuer à un débat sur les projets immobiliers autour de la gare du Midi.
Durant deux week-ends y seront programmés divers progammes (les 27 et 28 juillet et les 3 et 4 août). Voici le programme du premier week-end :

 

 

Programme du vendredi 27 juillet

 

 

Pages

S'abonner à RSS - Quartier Midi