Divers

PRÉSENTATION DU JOURNAL « VILLAGE MONDIAL »

Le CODES voudrait mettre à l’honneur un périodique saint-gillois actif dans la cohésion sociale.
Le Village Mondial, initialement journal de la vie associative saint-gilloise, est né du constat du manque d’une presse de proximité mettant en exergue les actions interculturelles et de cohésion sociale.

Le journal Village Mondial œuvre depuis plus de 15 ans pour valoriser les actions porteuses du vivre-ensemble. Toutes ces années, ce journal a rendu visible les activités de cohésion sociale au niveau communal, mis en exergue les projets favorisant le vivre-ensemble et l’interculturalité.

Depuis 2016, le journal, renommé Saint-Gilles Village Mondial, se veut non seulement chroniqueur et outil de mise en valeur de ces activités de cohésion sociale mais également outil de création du vivre-ensemble par la mise en place d’ateliers à destination de tout un chacun.

«Auberge espagnole»

Le Comité de défense de Saint-Gilles a le plaisir de vous inviter à son «Auberge espagnole» prévue le mercredi 20 décembre à 19h au Pianofabriek situé rue du Fort n°35.

Cette rencontre permettra aux riverains ainsi qu’à nos membres de se rencontrer, d’échanger des idées et  de discuter autour d’un apéro dinatoire. Ce moment convivial permettra aux nouveaux arrivés de connaître le Comité ainsi que ses actions.
Les talents culinaires de chacun(e) sont appelés à s’exprimer  (plats froids uniquement). Laissez parler vos envies (tartes, quiches, mets typiques, gâteaux, boissons, …).
Les enfants sont bien entendu les bienvenus !

Le Comité souhaite ses meilleurs vœux de fin d’année à tous ses membres ainsi qu’à tous les saint-gillois. En espérant que cette nouvelle année 2018 soit  riche en projets et en rencontres.
Toute l’équipe du CODES vous donne rendez-vous très prochainement pour de nouvelles actions et de nouvelles aventures.
En vous remerciant pour votre soutien et votre dévouement,

Votre comité de quartier.
Le CODES asbl

Nouvelle coordinatrice au CODES

Depuis septembre, l’équipe du CODES a changé. Elle a acceuillie une nouvelle coordinatrice, Madame Karima Bouhjar. Notre équipe est composée de trois personnes complémentaires, dynamiques et créatives. Nous nous engageons à vous tenir informer sur la suite de nos dossiers en cours. Nous vous souhaitons une bonne reprise de vos activités.

Retour de FAM asbl dans la rue du Fort

Femmes Actives du Monde a réouvert ses portes à la rue du Fort. Depuis le 4 septembre dernier la coordinatrice Fatima Zinbi vous accueille avec le sourire et son équipe dans leurs nouveaux locaux. L’association propose des cours d’alphabétisation aux femmes ainsi qu’à des groupes mixtes, une école de devoirs et un soutien scolaire destinés aux enfants saint-gillois. Tout le monde est le bienvenu.

Voeux / Prettige feestdagen

Pour 2017 le Comité de Défense de Saint-Gilles vous souhaite une commune fière de sa mixité sociale. Une commune où tout un chacun peut trouver un logement confortable à hauteur de ses moyens. Plus d’espaces de jeu pour les enfants et de lieux de convivialité pour les adultes. Nous espérons la disparition de chancres urbains et que tous les logements vides soient remis sur le marché (locatif ou non). Nous rêvons d’un service de trams et bus enfin performant. La paupérisation doit reculer de manière significative. Et ce serait super de voir que la poste soit enfin vraiment accessible à tous.

Soyez assurés que, avec vous, nous ferons de notre mieux pour que cette année soit conviviale, belle et magique !

 

CHASSEZ L’HIVER! RÉVEILLONS LA RUE DU FORT ENSEMBLE

Des fleurs dans les arbres en plein hiver ? Des oiseaux colorés perchés en haut des branches nues au moins de février ? À Saint-Gilles ? Cette année vous allez voir ça et beaucoup plus ! La Transformathèque asbl vous propose Réveillons la Rue du Fort, un projet participatif et écologique pour rendre la rue plus belle et plus colorée les mois les plus gris de l’hiver.

Le projet propose des ateliers ouverts pour confectionner des décorations en matière recyclée, notamment des toiles de parapluies cassés. Des artistes du quartier comme Ruth Casals (www.larut.eu) et Camila Cisneros (http://camilacisneros.blogspot.be) participent au projet. Cette initiative veut contribuer à la réduction des déchets et à la sensibilisation du recyclage artistique. Des ateliers pour adultes et pour enfants sont organisés en collaboration avec les écoles 1-2, JJMichel, le CFBI, la Maison des Enfants, le Centre Hispano-Belga et l’espace Ressources du CPAS.

COURT ET BREF

Œuvre d’art ou provocation ?

Le graffiti de pénis de la Barrière ne cesse de faire polémique. Depuis plusieurs mois, diverses interventions dans l’espace public mettent en scène des attributs génitaux et des postures sexuelles. Souvent attribué à Vincent Glowinski (alias Bonom) – qui dément en être l’auteur, la commune a finalement décidé de ne pas effacer ni faire disparaître l’objet du délit/délire.

ROJET MORICHAR 1060

Une plaine de jeux durable pour apprendre la participation citoyenne aux enfants.

Le projet Morichar 1060 c’est  100% de participation citoyenne pour les familles  à Saint Gilles afin de les unir autour de ce qui leur tient le plus à cœur : « l’avenir des enfants ».  Sa particularité est d’impliquer directement les enfants en leur demandant de rêver, de créer et de décider ce qu’ils veulent comme nouvelles installations de jeux pour leur place.

L’idée est née lors de la première soirée  de l’assemblée citoyenne du 21 janvier 2016 au centre culturel Jacques Franck lorsqu’un papa saint-gillois c’est levé comme tant d’autres citoyens ce soir-là pour exprimer ses idées. Il fît alors le constat d’un manque à gagner tant au niveau de la mobilité des PMR sur la place Morichar qu’au niveau de l’absence d’infrastructure de jeux pour les plus petits.

Très vite les applaudissements se sont fait entendre. Oui, nous vivions un moment agréable de partage et de cohésion  mais nous avions oublié quelque chose, une partie importante de la société n’était pas présente, ni représentée : nos enfants !

BPOST INSTALLE UN ELEVATEUR … QUI NE FONCTIONNE PAS !

La poste ne sort pas grandie de la pose récente d'un élévateur. Les responsables nous promettent depuis plus de six ans une solution pour permettre l’accès aux bureaux de la rue Sterckx [près de la Barrière]. Les Saint-Gillois ont une nouvelle fois été trompés.

Après avoir déposé de multiples demandes de permis – pour autant de non-réalisations, BPost a cet hiver fait encore plus fort : elle a installé un élévateur… qui ne fonctionne pas !

Ce n’est pas bientôt fini, ce cirque ?

Nous avons donc, avec quelques-uns de nos membres été le dire, le 17 février, jour du mardi gras.

Nous avions au préalable questionné le personnel de la poste. Bien malgré eux, les guichetiers doivent sans cesse expliquer aux visiteurs qu’ils ne savent pas quand le dispositif serait opérationnel.

Qu'est-ce qui en bloque donc sa mise en marche ?  
C'est tout bête : il manquerait un boîtier de commande. Et il faut que le certificateur (la société Vinçotte) donne le feu vert.

PARCOURS D'ARTISTES CHEZ NOS VOISINS

Dans le cadre du parcours d'artistes, "Dernières nouvelles de mon îlot" propose une théorie saint-gilloise développée par un physicien et un photographe attentifs qui contemplent le quotidien d'un intérieur d'îlot dans sa relation au monde qui l'entoure.

Sentir, voir et entendre le vent, c’est faire l’expérience poétique et sensuelle du plein et du vide, du dehors et du dedans. Quand l’air autour de nous, d’ordinaire perçu comme immatériel, assimilé sans effort dans le mouvement de la respiration, prend soudain une épaisseur qui résiste à la marche, on se sent empli d’une vitalité singulière. Tant d’énergie consumée dans le ballet infini des anticyclones et des dépressions, voilà qui nous émerveille et étrangement nous conforte. Car dans notre imaginaire, une terre que le vent parcourt a des ressources immenses. Par-delà les frontières visibles, dans les régions lointaines d’où le vent souffle, on pressent que s’élaborent les mondes nouveaux. 

 

 

 

Pages

S'abonner à RSS - Divers