Environnement

PRENEZ VOTRE PIED [d'arbre]

Lors du marché de ce samedi 30 mars vers 11.00, le projet ID Fortes tient un stand au coin de la rue d'Andenne et de la rue du Fort. Un moment fort en ce début de printemps, puisqu'il s'agira d'inaugurer officiellement l'agenda mural. Ce sera aussi l'occasion de sensibiliser les riverains et les passants de la vitalité de la rue et des différents projets qui se mettent en place.

Et il y a notamment cette idée que beaucoup nous ont déconseillé : celle d'adopter des pieds d'arbres de la rue du Fort. Premier essai ce samedi; donc, avec un corset réalisé par les jeunes de la "Cité des Jeunes", une association installée rue de Danemark qui excelle en matière de menuiserie. La petite palissade, lazurrée, est du plus bel effet. Une équipe de choc - osons le dire - a retroussé ses manches pour installer un prototype.

Quel est votre avis ?

ID FORTES : UN AGENDA INTERACTIF

Le projet ID Fortes est entré cette année dans sa phase opérationnelle. De nombreuses surprises seront au rendez-vous. Et commençons par celle-ci. Les passants et riverains l'auront constaté : une tentative de créer une dynamique dans le quartier en proposant un agenda tous les trois mois a suscité un intérêt grandissant dans la rue. Un bémol de taille quand même : les affiches n'étaient pas très visibles. Trop fades, trop conceptuelles, trop en dehors des préoccupations des gens. Ce n'était qu'un ballon d'essai. Et puis, il incitait à être "tagué" (voir ci-dessous). Nous, au CODES, on aime les oiseaux, mais dans les arbres - pas sur nos affiches.
 

MORICHAR EN TRANSITION

 

 

« Morichar en Transition » est une initiative citoyenne qui s’inspire du mouvement des  « initiativesEN TRANSITION ». Son objectif est d’apporter des réponses locales face aux enjeux planétaires. Vaste programme …

 

 

QUARTIERS VERTS : DES HABITANTS SE MOBILISENT

A l’occasion de réunions concernant la dynamisation de la rue du Fort, certains habitants ont manifesté le désir de voir plus de propreté dans cette rue et de la verduriser

 

 

 

                                          Photomontage 

Le projet, déposé avec le soutien du CODES, consiste à créer des protections pour les pieds d’arbre de la rue du Fort, d’y planter des petits buissons touffus résistant aux sacs poubelles, de créer des balconnières avec plantes fleuries. Il s’agit de aussi de faire adopter chaque arbre par un habitant voisin de celui-ci et par un jeune. Ils décideraient ensemble de la décoration de la protection et veilleraient ensemble à son entretien et à sa « bonne santé ».

 

 

 

BRUXELLES-PROPRETE : LE COUP DE GENIE

La collecte des sacs poubelle a donc subi un sérieux lifting pour - notamment - de prétendues raisons d'économie. En gros, le ramassage des sacs blancs se fera toujours deux fois par semaine. Les déchets verts se feront une fois. Quant aux autres déchets (les sacs bleus et jaunes pour le recyclage), ils ne seront plus ramassés qu'une seule fois par semaine en alternance. Visiblement, ce qui posait problème, c'est que les camions-poubelle ne disposaient pas de compartiments de tri. Le boulot devait donc être fait manuellement après la collecte. On aurait pu imaginer qu'en termes d'investissement, la Région s'équipe de ce type de camions. Soit.

Nous voyons quand même dans le nouveau dispositif (appliqué depuis cette semaine du 7 janvier 2013) au moins deux problèmes :
 

LIFTING DE LA BARRIERE

Le réaménagement de la Barrière de Saint-Gilles, c'est pour bientôt. En effet, la Région a envoyé en date du 16 octobre dernier le permis d'urbanisme qui donne le feu vert à la commune pour la réalisation de ces travaux.
Ce ne sera malgré tout pas pour tout de suite : en effet, la commune poursuivra le remplacement des égouts dans la rue Théodore Verhaegen (côté impair) dès ce mois de novembre. Ensuite, ce sera le vaste chantier de réaménagement de la voirie - et le remplacement des rails de tram. Ces travaux dureront jusqu'au printemps 2014. Soulignons au passage que la commune annonçait à corps et à cris que l'ensemble de ce chantier durerait un an - voire dix-huit mois. Ce qui nous faisait bien rire : il était évident que l'on en avait pour deux ou trois ans. Et qui avait raison ?
Bref : le réaménagement de la Barrière est annoncé pour la mi 2014.
Nous reviendrons très rapidement sur le contenu de ce permis.

DES CANDIDATS POUR VERDURISER LA RUE DU FORT ?

Quelques habitants de la rue du Fort se sont mis ensemble pour déposer une demande d'aide à Inter-Environnement - et plus particulièrement dans le programme "Quartiers Verts". Le CODES leur apportera son soutien. 
 
 
Que proposent les habitants ?
 
 

Plusieurs aménagements sont proposés :
La verdurisation des rues ciblées, plantations au pied des arbres existant [et sensibilisation des habitants au maintien de la propreté sur la voie publique], réalisation de balconnets (mobilier de qualité) et plantes grimpantes le long de façades.

Dans le cadre du Contrat de Quartier Parc-Alsemberg, il avait été question de verduriser la rue du Fort et de se pencher sur la circulation automobile, dense et dangereuse. Ces orientations ont été écartées. Les habitants et "utilisateurs" de la rue, déplorent le manque de verdurisation.

Les habitants ont déjà été réunis à plusieurs reprises : l'enthousiasme est palpable. Les besoins sociétaux (sécurité, propreté, solidarité) et les espaces verts au sein de ce coin de ville ont été soulignés.

 

mer, 10/31/2012 - 15:34

 

Nous le savons depuis un certain temps : l 'institut Jules Bordet, situé sur le territoire de la Ville de Bruxelles, va émigrer sur le campus Erasme à Anderlecht. Le montage financier idéal serait de 80 millions d'euros. Les travaux devraient s'achever en 2015. L'une des conséquences sera que le parking connaîtra une fréquentation encore moindre qu'aujourd'hui. A l'heure où la commune de Saint-Gilles a désigné un bureau d'architectes (le bureau Karbone) pour réfléchir à la définition et l'aménagement de la Place Marie Janson, la question du stationnement et donc d'un éventuel parking souterrain refait surface.

 

 

 

 

GUILLAUME TELL 46 : UN CHANCRE VA DISPARAITRE

Depuis plusieurs années maintenant, une maison incendiée était laissée à l'abandon. La commune convoitait le bâtiment qu'elle souhaitait acquérir dans le cadre du Contrat de Quartier Parc-Alsemberg. Le parcours fut de toute évidence parsemé d'embûches. Arrivée à ses fin, les riverains attendaient avec impatience qu'un projet se mette en place.

C'est maintenant chose faite puisqu'un panneau annonce le début des travaux en 2014. Ceci étant, nous ignorons pourquoi il faille encore attendre plus d'un an pour débuter ces travaux ...

 

 

 

 

Pages

S'abonner à RSS - Environnement