Service public

Tram mon vieux tram : au placard dès 2018

Dans notre précédent numéro, nous vous parlions des travaux qui ont eu lieu il y a quelques années dans la rue Théodore Verhaegen. Nous évoquions la problématique des arrêts de tram toujours sans abris et des vieux trams qui n’étaient toujours pas remplacés. Le Comité a contacté la STIB afin de savoir ce qu’il en était actuellement. Selon eux, nous devrions encore attendre environ un an avant d’avoir des espaces couverts aux arrêts prévus. Durant le chantier, ses travaux relevaient de la compétence de  la commune  mais elle a délégué cette tâche à la STIB en cours d’aménagements. Il ne nous reste plus qu’à être patient et à garder un peu de courage et dès l’année prochaine, nous aurons enfin nos abris. Enfin, pour que la boucle soit bouclée, nous nous demandons tous quand est-ce que les nouveaux trams seront en service ?

BPOST INSTALLE UN ELEVATEUR … QUI NE FONCTIONNE PAS !

La poste ne sort pas grandie de la pose récente d'un élévateur. Les responsables nous promettent depuis plus de six ans une solution pour permettre l’accès aux bureaux de la rue Sterckx [près de la Barrière]. Les Saint-Gillois ont une nouvelle fois été trompés.

Après avoir déposé de multiples demandes de permis – pour autant de non-réalisations, BPost a cet hiver fait encore plus fort : elle a installé un élévateur… qui ne fonctionne pas !

Ce n’est pas bientôt fini, ce cirque ?

Nous avons donc, avec quelques-uns de nos membres été le dire, le 17 février, jour du mardi gras.

Nous avions au préalable questionné le personnel de la poste. Bien malgré eux, les guichetiers doivent sans cesse expliquer aux visiteurs qu’ils ne savent pas quand le dispositif serait opérationnel.

Qu'est-ce qui en bloque donc sa mise en marche ?  
C'est tout bête : il manquerait un boîtier de commande. Et il faut que le certificateur (la société Vinçotte) donne le feu vert.

L'élévateur de la poste : is het al kapot ?

Il y a quand même un petit truc qui m'échappe dans le chef des responsables de BPost. Depuis que nous demandons de prévoir un dispositif d'accès aux bureaux (de la rue Sterckx) pour les PMR, nous avons la très désagréable impression que l'on se moque des saint-gillois. 

Je passe les diverses pérégrinations qui nous occupent depuis 6 ans maintenant - vous trouverez plusieurs articles les égrainant.

Quoiqu'il en soit, donc, la poste a installé un élévateur ... qui est mis sous capote. Est-ce donc déjà cassé ?

Nous avons été interroger le personnel qui nous a confié que ... l'installateur devait encore installer un boitier. 

Mais non, on ne se moque pas de nous. C'est juste une question de temps. Je prends immédiatement contact avec Saint-Nicolas. Pas sûr qu'il sera ravi. 

Et mon petit doigt me dit que c'est bientôt Carnaval. On va rire ....

Le plan froid

Le plan froid est mis en place depuis un certain temps. Voici ce qui nous est communiqué pour Saint-Gilles par le CPAS et le Resto du Coeur.

Saint-Gillois(es)
Ne restez pas dans le froid.
Nous pouvons vous aider.
En ces périodes de grand froid,
DÈS QUE L’IRM PRÉVOIT DES TEMPÉRATURES NÉGATIVES ET JUSQU’AU 31 MARS 2015
Vous êtes peut-être confrontés à des difficultés,
Ou vous connaissez des personnes qui souffrent :
Chauffage défectueux, Gaz ou électricité coupés,
Soucis de paiements,
Difficultés de se procurer des repas,…
LE CPAS DE SAINT-GILLES EST LÀ POUR VOUS APPORTER DE L’AIDE, RÉSOUDRE ET PRÉVENIR CES PROBLÈMES.

La poste n’aime pas les PMR

La poste n’aime pas les PMR :
elle leur refuse l’accès de ses guichets 
de la rue Sterckx à Saint-Gilles 
depuis
 2.267 JOURS !
 
Depuis de nombreuses années, notre Comité d’habitants relaie auprès des instances de la poste, tant au niveau général qu’au niveau local les plus vives inquiétudes quant au démantèlement progressif du service public. Quand ce ne sont pas les boîtes postales qui sont enlevées, ce sont les bureaux de poste qui disparaissent.

La commune de Saint-Gilles compte actuellement plus de 52.000 citoyens (elle n’en comptait « que » 48.000 il y a 5 ans : le boom démographique est passé par là). Or, pour satisfaire la clientèle, ce ne sont plus que deux bureaux de poste qui restent en place – ceux de la rue de Moscou et de la Chaussée de Charleroi ont été brutalement fermés. 

De plus, nous déplorons que l’un des deux bureaux restants – celui situé à la gare du Midi - soit totalement décentré et ne semble être destiné qu’à couvrir les besoins des navetteurs. 

Mais ce n’est pas tout !

VITESSE COMMERCIAL DE LA STIB ET TABAC

Chouette expérience ce soir. Je suis dans le tram 81 [le 7910A] à hauteur de l'arrêt "Avenue du Roi" vers Montgoméry. Il est 17.24. Le tram s'arrête : normal - c'est l'arrêt. Le chauffeur débarque et se fait relayer par un autre conducteur. Hum. Pas si vite. Il ne monte pas car ... il est en avance de 1 minute 40. Waaaaaw. Et donc, le conducteur fume une cigarette, malgré les protestations de plusieurs passagers. IL EST EN AVANCE ! Et il repart à 17.26. Je descends place de Bethléem. Le tram s'immobilise 20 mètres plus tard. Bloqué plusieurs minutes par une voiture en train de manoeuvrer. Je me poste devant mon ordinateur à 17.32 et vérifie les horaires du tram. L'image ci-dessous est parlante en soi. Mais bon sang : de qui se moque-t-on ? Ben, de l'usager des transports en commun, pardi.

LE CONDUCTEUR FAIT SON SHOPPING

J'ai décidé, cette année, de faire quelques coups de gueule. Un peu marre quand même de devoir subir les incivilités des uns et des autres. Je commence aujourd'hui avec ma "modeste" expérience dans le tram (inévitablement en avance "avant" Ypres, puis à l'heure - mais je ne suis pas allé jusqu'au Heyzel). Je vais essayer de ne pas être (trop) poujadiste ou démago ou péremptoire. Ca va être difficile ...
 

Revenons-en à nos moutons. Tout le monde peut avoir un petit creux, non ? Ce matin, c'était le conducteur du tram 51 en direction du Heyzel [à proximité de l'arrêt - on peut le dire - Ypres], ce 1er février 2014 à 7:51 au coin de la rue d'Ophem et de la rue Forêt d'Houthulst (côté "canal", donc).

 

 

BPOST NOUS A COMPRIS ... OU PAS

L'année 2013 commence donc très bien : le bureau de poste de la rue Sterckx a - enfin - vraiment déposé une demande de permis pour aménager l'entrée de ses locaux. Enfin, nous n'avons pas encore pu lire le dossier soumis à l'enquête jusqu'au 14 janvier prochain.

Notre action du mois de décembre a suscité pas mal de remous. Rappelez-vous : Saint-Nicolas lui-même avait soutenu notre action. Nous avions ainsi déposé un courrier réclamant - au moins - un plan incliné. Nous avions même glissé les coordonnées d'un fabriquant de ce type de construction (même le prix figurait dans le courrier).

Johnny Thijs, l'administrateur délégué, nous écrivait déjà le 18 décembre que "une demande de permis d'urbanisme a été introduite auprès de la Région de Bruxelles-Capitale en date du 10/2/2012."
 

Pages

S'abonner à RSS - Service public