Urbanisme

BIENTOT 7 NOUVELLES CRECHES A SAINT-GILLES

L'explosion démographique annoncée a déjà des effets concrets à Saint-Gilles : les chiffres de population en attestent. La commune prend les devants en mettant en oeuvre un "plan crèches". Pas moins de 7 nouvelles crèches pour un total de 100 places supplémentaires seront ouvertes en 2011-2014. La commune souligne qu'elle disposait, avant ce plan, de 253 places. Certaines sont déjà ouvertes. Où s(er)ont-elles localisées ?

Celles qui sont déjà opérationnelles [au 1er décembre 2011] :
- 61 Rue de la Source : La crèche «Les Diablotins» a ouvert en juin 2011 (il s'agit du déménagement de la crèche de la rue de Bordeaux). Il y aura 10 places de plus que dans l'ancienne implantation, les portant à 30 au total;

- 38 Rue Fernand Bernier : La crèche «Albert Eylenbosch» a aussi ouvert en juin 2011. Elle comprend 18 places.

ABORDS DE L'EGLISE SAINT-GILLES : TRAVAUX A L'ARRET

Photo prise coin de la rue des Vieillards et de la rue Jean Volders par C.V.

 

 

Depuis de longues semaines, des travaux ont lieu autour de l'église Saint-Gilles. Il s'agit surtout d'aménager l'espace public et de remplacer les égouts. Ce chantier était nécessaire ... si on y travaille réellement. Or de nombreux riverains se plaignent de l'interruption de travaux depuis plusieurs semaines. Je vous livre telle quelle la réaction d'un riverain :

Vous m’aviez demandé de vous informer à propos de ce chantier. Malheureusement il n’y a actuellement rien à signaler. Le chantier est désert.

 

 

DEMOLITION DES CHANCRES DU MIDI

Au mois de mai 2011 ont été délivrés deux permis d'urbanisme permettant à Aténor (l'un des promoteur du projet "Victor" à la gare du Midi) de procéder à la démolition de plusieurs chancres et bâtiments situés à proximité de la tour du Midi. Il s'agit notamment de l’immeuble situé 33 à 39 avenue Paul-Henry Spaak. Tout ce qui n'est pas du logement devrait être rasé.

En principe, la démolition devrait commencer le 20/10/2011. Inutile de dire que les riverains ne sont pas rassurés quant aux désagréments. Ils se demandent d'ailleurs (à hauteur de la Résidence Eldorado) quelles sont les mesures qui seront prises pour protéger les bâtiments habités.

L’ombre de « Victor » plane sur le quartier Midi

Une concertation avait lieu ce 29 septembre. Le projet de tours de bureaux au quartier Midi était examiné par la commission de concertation des communes d’Anderlecht et de Saint-Gilles. Associations et habitants y ont demandé notamment d’étudier une alternative au projet qui soit dédiée à 100% au logement (dont 50% de logement social) et aux équipements publics.


Voici le communiqué de presse envoyé par l’ARAU, le BRAL, le CODES, le Comité du quartier Midi, le CRU, IEB et l’ULAC :

Associations et habitants [1] demandent notamment d’étudier une alternative 100% logements et équipements publics.

VICTOR IS BACK


C'était inscrit dans les (dés)astres : les spéculateurs ont plus d'un tour dans leur sac. Dans le cas qui nous occupe, on devrait dire «d'une tour dans leur sac». Car en effet, ce sont pas moins de quatre énormes édifices que la société anonyme Victor Estates compte ériger. Une érection (sorry) qui ne plaît guère aux riverains et aux saint-gillois [et anderlechtois] en général.

ENCORE DES TOURS !

Depuis quelques jours, donc, le projet Victor [soit, en gros quatre tours face à la gare du Midi, côté place Bara] est soumis à l'enquête publique. Le dossier peut être consulté au service de l'urbanisme de la commune de Sant-Gilles.

Pages

S'abonner à RSS - Urbanisme