Région Bruxelloise

GASAP ? UNE EXPÉRIENCE D’ACHAT SOLIDAIRE.

Les GASAP (Groupes d’Achat Solidaires de l’Agriculture Paysanne) soutiennent les producteurs en faisant de la vente directe à long terme. Ce principe permet réellement de faire vivre des fermes familiales et paysannes. Se nourrir via un GASAP, c’est se réapproprier son alimentation, savoir d’où elle vient et comment elle a été produite. Un GASAP est un partenariat direct, entre des mangeurs et un producteur, qui s’engagent réciproquement. Les producteurs s’engagent à fournir des produits de qualité toutes les semaines ou toutes les deux semaines.Le Réseau des GASAP est une asbl qui fonctionne grâce au travail de 4 employés et d’une vingtaine de bénévoles.
Interview de Mme Emilie Hauzeur (coordinatrice)

Depuis combien de temps existe le GASAP ?
Le 1er GASAP à Bruxelles (Ixelles) a été créé en 2006. Il est basé sur le modèle français «AMAP ».

BRUXELLES-PROPRETE : LE COUP DE GENIE

La collecte des sacs poubelle a donc subi un sérieux lifting pour - notamment - de prétendues raisons d'économie. En gros, le ramassage des sacs blancs se fera toujours deux fois par semaine. Les déchets verts se feront une fois. Quant aux autres déchets (les sacs bleus et jaunes pour le recyclage), ils ne seront plus ramassés qu'une seule fois par semaine en alternance. Visiblement, ce qui posait problème, c'est que les camions-poubelle ne disposaient pas de compartiments de tri. Le boulot devait donc être fait manuellement après la collecte. On aurait pu imaginer qu'en termes d'investissement, la Région s'équipe de ce type de camions. Soit.

Nous voyons quand même dans le nouveau dispositif (appliqué depuis cette semaine du 7 janvier 2013) au moins deux problèmes :
 

LES PRIMES A LA RENOVATION DE LA REGION

Le centre urbain publie régulièrement (chaque année en principe) une synthèse des primes, subventions et autres incitants financiers à la rénovation des logements en Région de Bruxelles-Capitale. Le document, très lisible et complet est disponible au guichet d'information situé place Saint-Géry dans les Halles (et chez nous aussi). Consultez aussi leur site pour plus d'information.
 

Cinq priorités pour sortir Bruxelles des embouteillages

Nos amis du Gracq [et d'autres] en ont marre des embouteillages.Ils ont fixé cinq priorités pour lutter contre ce fléau - qui n'est pas une fatalité :

L'amélioration de la qualité de l'air,
L'amélioration de la sécurité routière,
L'amélioration des infrastructures cyclables,
Une politique de stationnement efficace
et lutte contre le vol de vélos.
 

Les risques d'accidents, les vols, le vandalisme : pas toujours très jojo de rouler à vélo à Bruxelles.

STOP AUX POUBELLES CLANDESTINES

 

 

Nous étions prévenu : les autorités vont sévir face aux bruxellois négligeant les règles en matière de ramassage de poubelles. Ceci dit, on nous avait parlé d'une campagne d'information "pédagogique" chez les gens. Nous, on n'a vraiment rien vu.

 

 

S'abonner à RSS - Région Bruxelloise