Commune de St-Gilles

BIENTOT 7 NOUVELLES CRECHES A SAINT-GILLES

L'explosion démographique annoncée a déjà des effets concrets à Saint-Gilles : les chiffres de population en attestent. La commune prend les devants en mettant en oeuvre un "plan crèches". Pas moins de 7 nouvelles crèches pour un total de 100 places supplémentaires seront ouvertes en 2011-2014. La commune souligne qu'elle disposait, avant ce plan, de 253 places. Certaines sont déjà ouvertes. Où s(er)ont-elles localisées ?

Celles qui sont déjà opérationnelles [au 1er décembre 2011] :
- 61 Rue de la Source : La crèche «Les Diablotins» a ouvert en juin 2011 (il s'agit du déménagement de la crèche de la rue de Bordeaux). Il y aura 10 places de plus que dans l'ancienne implantation, les portant à 30 au total;

- 38 Rue Fernand Bernier : La crèche «Albert Eylenbosch» a aussi ouvert en juin 2011. Elle comprend 18 places.

SAINT-GILLES DANS LE TOP 3 DES COMMUNES LES PLUS PAUVRES

Le Service Public Fédéral «Economie» a fait état de statistiques basées sur le revenu des belges. Il en ressort que le revenu imposable moyen par habitant est de 15.535 € par an. Sur les données dont il dispose, le SPF établit un top 10 des communes les plus riches et un top 10 des communes les plus pauvres du royaume. La commune de Saint-Gilles se classe - hélas - troisième avec un revenu moyen par habitant de 10.625 € [soit 31,6% sous la moyenne nationale]. Plus mal classées encore sont les communes de Saint-Josse-ten-Noode (7.954 €)  et Molenbeek-Saint-Jean (9.773 €) [respectivement 48,8% et 37,1 % sous la moyenne nationale]. On aurait bien aimé connaître un classement basé sur les contribuables. Pour le sport.
A noter que dans le top 10, on trouve encore trois autres communes bruxelloises : Schaerbeek, Anderlecht et Bruxelles-Ville.

LOGEMENTS VIDES A SAINT-GILLES

Chaque année, depuis 2003, lorsqu'arrivent les beaux jours, l'équipe du Comité de défense de Saint-Gilles sillonne les rues de la commune à l'affut de locaux vides, abandonnés, insalubres, incendiés. Bon an mal an, la situation s'améliore dans certains quartiers, mais on observe que le nombre de locaux vides n'a pas l'air de diminuer. Ce sont parfois des immeubles entiers qui sont laissés à l'abandon, parfois seulement l'un ou l'autre étage.

Cette année, un groupe de travail s'est constitué pour en tirer des conclusions. Le groupe s'est donc fixé  pour mission d'examiner, d'explorer, d'analyser la situation sur le terrain. Sur base de notre relevé, nous avons retenu les immeubles totalement vides.

Le CODES a pré-édité un nouveau blog pour suivre l'évolution de la situation de chaque immeuble. Dans un premier temps [en décembre 2011], nous allons publier les photographies de chaque immeuble entièrement inoccupé que nous avons repéré. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle nous avons quelque peu ralenti nos publications d'articles.
 

LA POSTE NOUS ECRIT

Le 29 octobre dernier, une délégation du CODES a déposé une pétition forte de 1.441 signatures. Notre revendication ? Nous demandions [avec le CAFA, le Pianofabriek, la Commission Consultative de la Personne handicapée et quelques dizaines de Saint-gillois]que des travaux rendant les guichets accessibles aux PMR soient réalisés dans les plus brefs délais. Dans l'élan, nous avons remis une copie de cette pétition et nos revendications à Monsieur Johnny Thijs, Directeur de BPOST. Il lui aura fallut plus d'un mois - c'est dire si la question lui tient à coeur - pour nous répondre.

Que nous dit-il ?

Qu'une nouvelle demande de permis va être introduite prochainement. Il omet par contre de mentionner les détails ou même les orientations qui sont envisagées.

Sa très brève lettre indique aussi que le travaux seraient entrepris en ... septembre 2012.
 

EMIR KIR NOUS RECOIT


Enfin, ce sont ses collaborateurs qui nous ont reçu ce lundi 21 novembre 2011 dans son cabinet. Nous avions déposé une copie de la pétition pour demander aux responsables de la poste de la rue Sterckx d'aménager un plan incliné pour permettre son accès aux personnes à mobilité réduite (PMR). Alors que la poste n'a même pas (encore) daigné répondre, le cabinet du ministre en charge de l'urbanisme nous a contacté pour proposer d'entendre nos désidérata et nous faire part de l'avancement du dossier - en tout cas des informations dont il dispose.
Nous avons déposé un dossier reprenant divers éléments et avons pu faire part de notre exigence d'être consulté par la poste dans sa réflexion sur un aménagement futur - et que nous espérons rapide !

ABORDS DE L'EGLISE SAINT-GILLES : TRAVAUX A L'ARRET

Photo prise coin de la rue des Vieillards et de la rue Jean Volders par C.V.

 

 

Depuis de longues semaines, des travaux ont lieu autour de l'église Saint-Gilles. Il s'agit surtout d'aménager l'espace public et de remplacer les égouts. Ce chantier était nécessaire ... si on y travaille réellement. Or de nombreux riverains se plaignent de l'interruption de travaux depuis plusieurs semaines. Je vous livre telle quelle la réaction d'un riverain :

Vous m’aviez demandé de vous informer à propos de ce chantier. Malheureusement il n’y a actuellement rien à signaler. Le chantier est désert.

 

 

PMR & SERVICES PUBLICS : LA REGLEMENTATION

Tant au niveau local qu'à l'échelon international, plusieurs textes juridiques réglementent la législation sur l'accès des services publics aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR).
Au niveau international

En Europe, la notion d’aménagement raisonnable est apparue dans les textes légaux il y a moins de dix ans. C’est la directive 2000/78/CE du 27 novembre 2000, relative à l’égalité de traitement entre les personnes sans distinction de religion ou de convictions, de handicap, d’âge ou d’orientation sexuelle en matière d’emploi et de travail, qui a consacré la notion d’aménagement raisonnable en droit européen.

Pages

S'abonner à RSS - Commune de St-Gilles