Actualités

NO BIKE NO PUB

Villo Plus est une association citoyenne qui traque les stations de location Villo mal desservies. Stations vides, stations pleines : elle les repère et en fait écho sur sa page Facebook.
Dernièrement, elle a mené une action symbolique à la Toison d'Or (place Louise) pour manifester son opinion face à cette situation. Selon nos informations, les équipes de JCDecaux sont rapidement intervenues pour enlever l'affiche qui masquait un versant des bornes de location (le versant publicitaire évidemment). Il est vrai que notre Comité dénonce également la mauvaise gestion de ces stations et le manque de réaction de l'exploitant. Selon une rumeur, celui-ci envisagerait la possibilité d'engager des étudiants pour achalander les stations plus rapidement.

SAINT-LUC S'INSTALLE A MORICH'ART

Une demande de permis d'urbanisme était soumise à l'enquête publique jusqu'à la semaine dernière (nous sommes le 25 septembre 2010).
Il concerne un immeuble squatté pendant plusieurs mois sur la place Morichar (le bâtiment en "L" gris ci-dessus). Jusqu'à un passé récent (avant le squat de 2009 donc), le bâtiment était destiné à un usage de bureaux - en réalité l'office de la TVA et des contributions à St Gilles.

L'école supérieure annonce sur

Depuis le début du mois de septembre (au moins),
les cours sont organisés dans le bâtiment sans la moindre autorisation légale.

LE PARC PIERRE PAULUS : BIENTOT HANDICAPES ADMIS

La commune de Saint-Gilles a introduit un permis d'urbanisme concernant le Parc Pierre Paulus.
Les objectifs de l’aménagement visent à la sécurisation et à l’amélioration du site.

Le projet prévoit la réfection des chemins et la pause de mobilier adapté pour rendre le parc plus accessible aux personnes à mobilité réduite.

Quelques repères historiques :

Le parc est constitué tel qu'on le connaît aujourd'hui depuis le percement du métro en 1973. Avant cela, on trouvait à cet endroit deux jardins - qui ont donc été réunis.

L'un d'eux était un jardin privé de la famille Pelgrims, devenu parc public en 1969, et aménagé à partir de 1972.

COMMENT AMELIORER L’OFFRE DE TRANSPORTS EN COMMUN A SAINT-GILLES ?

Le Comité de Défense de Saint-Gilles est soucieux de contribuer à développer des transports en commun qui desservent vraiment les habitants de tous les quartiers. La STIB (ainsi que De Lijn et TEC, d’ailleurs) semblent oublier, parfois, leur mission de service public. Nous avons exposé au sein d’Inter-Environnement Bruxelles quelques idées pratiques, simples et opérationnelles pour rencontrer cet objectif.

Loin de ne se concentrer que sur Saint-Gilles, nous soulignons également les incidences positives de nos revendications pour les habitants des autres communes.

1. De manière générale, donc, on se demande où en est le projet de commande des feux par télécommande. Le système fonctionne très bien au goulet Louise, par exemple. Pourquoi ne pas l’étendre à tout le réseau. Technologiquement, cela ne pose pas de problème et cela permettrait d’augmenter la fluidité du trafic – et donc la sacro sainte vitesse commerciale des trams et bus … Notons que la STIB a passé commande au bureau d’étude Tritel (Transport, Infrastructures and Telematics) pour l’équipement de la ligne 4.

WHERE IS MY VILLO

L'entretien des vélos : un sacré boulot ...

Une alternative à la mobilité automobile dans les grandes villes est certainement la marche à pied. Bruxelles est une cité à dimension humaine où il est souvent possible de se rendre à pied d'un point à un autre.

Depuis le lancement de Villo, on constate (cet été du moins - on verra ce qu'il en sera à l'arrivée des pluies et vents automnals ou de l'enneigement hivernal ...) un réel engouement pour ce système de location de vélos. D'autant plus qu'il est gratuit jusqu'au 27/12/2010 !

Pourtant, beaucoup d'utilisateurs se plaignent de manière récurrente de
soit ne pas pouvoir prendre un vélo (la station est vide);
soit de ne pas pouvoir restituer l'engin (la station est pleine).
Un site annonce sur sa page d'accueil :

L'ORDRE DU JOUR FANTôME

Le prochain Conseil Communal a lieu ce jeudi 23 septembre 2010 à 20.00. L'ordre du jour abordera, selon nos sources, les abords de l'église du Parvis de Saint-Gilles.

Petite anecdote : ce point est discuté alors qu'une CLDI du Contrat de Quatrier Parc-Alsemberg est, elle-même, convoquée (à 17.15 il est vrai) ... avec ce sujet également sur la table.

Autre petite anecdote : le site communal dispose d'une rubrique où l'on peut - dit le site -découvrir l'ordre du jour des séances du Conseil Communal. Pour le plaisir, nous nous y sommes rendus. On y découvre ceci :



Les documents "pré-conseil" s'arrêtent au mois de juin 2010. Quant à l'ordre du jour annoncé : il n'y a rien. Que dalle. Nada. Rud ar bith.

SANS VOITURE MAIS AVEC AVIONS

A l'occasion de la fête de la mobilité [et en particulier de la journée sans voiture(s)], le carré "Hôtel des Monnaies" était en fête. Enfin, "sans voiture" est quand même une vue de l'esprit quand on apprend que 27.000 dérogations ont été demandées/obtenues à Bruxelles ...

Malgré le froid - quasi - de canard, les badaud sont venus taquiner les stands, ma foi assez inventifs. Nous avons beaucoup aimé la cage/parking à vélo en canettes, le stand de Eco & Co (et son concours : quelqu'un a gagné ?), le jeu de dames et le dispositif massage/torture.

BIG BROTHER IS WATCHING YOU

De nombreux saint-gillois s'étonnent de voir les caméras "fleurir" sous leur nez. Ils ont raison : de plus en plus de citoyens protestent contre le fait d'être en permanence filmés, observés, contrôlés. Personne ne conteste le fait de pouvoir vivre sereinement sa ville, sa commune, son quartier. En toute quiétude. De là à ce que des dispositifs s'imiscent intrusivement dans le quotidien en permanence, il y a une marge. Et est-ce pour autant que la délinquance diminue ? Vraiment ?

Dans la commune de Saint-Gilles, donc, de nombreuses caméras ornent dorénavant les façades de certains immeubles. Leurre ou réelle surveillance : il semble illusoire qu'un observateur se trouve devant écran raccordé à chaque "espion". Mais alors : à quoi cela sert-il donc ?

Voici (merci Bruxelles en Mouvement - le périodique papier d'IEB Bruxelles) un site où ces caméras sont recensées à Saint-Gilles. Sur le même site, vous pouvez évidemment découvrir les autres espions dans la capitale.

NB : Le site n'est pas exhaustif mais il nous a beaucoup "amusé" ....

35 ans du Comité

A l'occasion du trente-cinquième anniversaire du Comité de Défense de Saint-Gilles (créé en 1975 et constitué en asbl en 1976), un vidéogramme a été réalisé avec le soutien de FIJ asbl. Il s'agit en réalité du premier volet d'un diptique qui aborde deux angles d'un comité d'habitants comme le nôtre :

les combats du passé, du présent et du futur
et
la pertinence, la raison d'être d'un tel comité au XXième siècle.

La première partie, visible prochainement sur ce blog, illustre logiquement en quoi le CODES a contribué à maintenir une certaine image de la commune. La deuxième a déjà été tournée mais doit encore être montée. Nous vous tiendrons au courant ...

Pages

S'abonner à Actualités