Actualités

PLAN INCLINE POUR LA POSTE : CONCERTATION

Une concertation aura lieu à la commune à propos de la construction d'un plan incliné donnant accès au bureau de la poste de la rue Sterckx. Le 16 juillet prochain, cela fera plus d'un an que l'agence de la rue de Moscou aura fermé ses portes. Obligeant beaucoup de citoyens à effectuer ses opérations rue Sterckx.

Or, alors que l'agence était autrefois accessible aux personnes à mobilité réduite (chaises roulantes, vieilles personnes, poussettes d'enfants,...) par le garage adjacent, celui-ci avait complètement disparu après les travaux de modernisation. Une honte et surtout une régression, alors que les bâtiments publics doivent s'équiper de dispositifs pour l'accueil de personnes handicapées.

Cette discrimination sera bientôt un (très) mauvais souvenir, puisque BPost a déposé une demande de permis d'urbanisme visant à créer prochainement une rampe d'accès.

ABORDS DE L'EGLISE : (ENFIN) L'AVIS DE LA CONCERTATION

Après 31 jours d'attente, le service de l'urbanisme donne enfin accès à l'avis rendu à propos de l'aménagement des abords de l'église du Parvis. Le voici :

Considérant que le bien se situe en réseau viaire, en espace structurant, et en zone d’intérêt culturel, historique, esthétique ou d’embellissement, compris entre une zone d’équipements d’intérêt collectif ou de service public et une zone d’habitation du plan régional d’affectation du sol arrêté par arrêté du gouvernement du 3 mai 2001;

Considérant que l’avenue J.Volders est une voirie interquartier et que les autres voiries sont « zone 30 » conformément à la carte 5 du PRD ;

Considérant que la demande vise à réaménager l’espace public situé sur le flanc nord de l’église de Saint-Gilles, monument classé par arrêté du 16/031995 ;

Considérant que le projet induit également l’abattage de 10 arbres ;

Considérant que la demande est située dans des zones de protection de bien classés, et que les actes et travaux objet de la demande modifient les perspectives sur ces biens classés ou à partir de ceux-ci ;

LA PENTE DE LA POSTE


L'une des demandes du Comité à l'attention du bureau de poste de la rue Sterckx va enfin être exaucée : le projet d'enfin construire un plan incliné est soumis à enquête publique depuis le 18 juin dernier.

Depuis la réouverture de l'agence, le Comité s'étonnait - et se plaignait - de son inaccessibilité pour les personnes en chaise roulante, les poussettes,...

Nous n'avons pas encore consulté le projet, mais quoi qu'il en soit, pratiquement un an après sa réouverture, il ne faudra plus ruser pour aller chercher son courrier ou des timbres quand on connaît des difficultés pour monter les marches.

Le Comité n'a jamais compris pourquoi ces travaux n'ont pas été fait immédiatement lors des travaux de rénovation. Une lacune - bientôt - enfin corrigée - il en a fallut du temps !

Projet d'habitats groupés (solidaires) à Bruxelles

Le Centre Public d'Action Sociale de Bruxelles lance un appel à projets : il propose en effet deux opportunités de développement de projet d'habitats groupés (dits aussi solidaires). Face à la crise du logement, des initiatives novatrices, créatives et crédibles doivent être mises en oeuvre. L'enjeu est de maintenir chaque citoyen dans un logement adéquat, respectant ainsi la dignité de chacun. Le confort, la sécurité et l'accès sont des moteurs d'émancipation et de cohésion sociales.

L'appel à projet du CPAS est une réelle opportunité en Région bruxelloise. Bien entendu, ce n'est pas la première fois qu'une instance publique propose de "libérer" prioritairement des bâtiments pour le développement de projets d'habitats groupés.

Si on remonte à une dizaine d'années, plusieurs éditions de la bourse d'achat collectif, avec l'aide de la Délégation au Développement du Pentagone, ont eu un réel succès permettant la rénovation et le réinvestissement de +/-53.000 m² de locaux.

BIENTOT UNE NOUVELLE RUE DU FORT


Dans le cadre du contrat de quartier "Parc-Alsemberg", la commune a décidé de se pencher sur la rue du Fort. Après les alentours de l'église du Parvis, c'est donc un autre espace de ce coin de Saint-Gilles qui va faire l'objet d'un réaménagement.

Si l'on inscrit ce projet en synergie avec les abords du Parvis, le Plan Communal de Mobilité et la rénovation de la place Marie Janson, c'est une nouvelle dynamique qui est impulsée dans le quartier. Le Pianofabriek a planifié une rencontre avec les associations actives dans les environs pour échanger sur le sujet. Trois questions sont posées par les organisateurs :

Quel est l'enjeu des plans communaux ?
Comment pouvons-nous informer les habitants ?
Comment ceux-ci pourraient-il formuler des idées qui seront une réelle amélioration du quartier ?

SAINT-GILLES : NOUVEAU LOGO

La commune a annoncé qu'un nouveau logo remplacerait l'ancien dans un “souci d’économie et de bonne gestion des réserves” qui impose une actualisation progressive des outils de communication plus anciens.

Le nouveau logo, rond, conservera les deux couleurs de Saint-Gilles : le bleu et le jaune. Le bleu symbolise l’eau de la Senne tandis que le jaune évoque le sol sablonneux ainsi que la couleur du blé. Et le cercle ouvert chapeautant le personnage évoque, pour les autorités communales, “le mouvement et le changement” caractérisant la municipalité.

Autrefois, la commune abritait un fort. On en découvre d'ailleurs encore trace dans le nom de quelques rues (la rue du Fort ou des Fortifications). Ce passé est rappelé également par la silhouette du sieur Saint-Gilles, surplombée de crénelures.

La création artistico-historique est censée dégager une “identification plus rapide et plus évidente.

Lors de la prochaine rentrée scolaire, un site web revu (et, on l'espère, corrigé) sera aussi mis en ligne.

LA POSTE CHANGE : VRAIMENT ?


Nouveau nom, nouveau logo. Tous deux plus modernes.

La Poste a annoncé le changement de son nom pour devenir bpost dans l'esprit d'une évolution normale, explique le grand patron de l’entreprise publique.

Dans le même élan, le nouveau nom s’accompagnera d’un nouveau logo qu'elle annonce plus moderne tout en conservant de manière abstraite la référence au célèbre cor des facteurs.

Les objectifs sont multiples : notamment celui d'exprimer sa modernité et rompre avec - lance Johnny Thijs - la perception erronée d’une entreprise bureaucratique.

La Poste devenue BPOST, donc, veut simplifier son nom pour l’insérer dans un contexte international à l'horizon du 1er janvier 2011, date de la libéralisation totale du marché postal. Rappelons que l'Etat belge est actionnaire à 50,01%, le reste étant propriété du fonds d'investissement anglais CVC.

AVANTI MORICHAR

Les travaux de réaménagement de la place Morichar avancent bon train. Le dessus de la place semble déjà terminé.

Le Comité a, par contre, reçu des témoignages d'habitants de la place qui disent avoir subi des dégats occasionnés par les vibrations des pelleteuses. Des fissures, dénoncent ces habitants, sont apparues dès le début de la démolition de la colonnade à l'intérieur des habitations. Nous allons essayer de creuser cela.

Pages

S'abonner à Actualités