Documents

« METROÏSATION » DE BRUXELLES : UNE NECESSITE OU UNE VOLONTE POLITIQUE?

Ce lundi 26/11/2018, une réunion d’informations était organisée par la STIB en présence du ministre de la Mobilité et du bourgmestre de la ville de Bruxelles dans le cadre de l’enquête publique concernant le futur métro 3. 

Dans un premier temps, les ingénieurs nous ont expliqué les différents phasages que la STIB souhaiterait mettre en place lors de cet éventuel chantier. Au passage, on nous annonce que le projet pour lequel nous étions invités ne s’appelle plus « Constitution » mais « Toots Thielemans »!

Dans un second temps, 4 tables où trônaient les plans nous attendaient avec l’équipe de la société de transport et nous étions invités à y poser nos questions. Mais à leur grand étonnement, la volonté du public était diamétralement différente de la leur. Le public a exigé de pouvoir poser ses questions aux vues et aux oreilles de tous. Les organisateurs de cette rencontre ont dû céder à cette demande contre leur volonté première.

« METROÏSATIE » VAN BRUSSEL: NOODZAAK OF POLITIEKE WIL?

Op maandag 26 november organiseerde de MIVB een informatievergadering in aanwezigheid van de Minister van Mobiliteit en van de burgemeester van de Stad Brussel in het kader van het 
openbaar onderzoek wat betreft de toekomstige metro 3. 
 
Eerst legden de ingenieurs ons de verschillende fazen uit die de MIVB wil uitvoeren in het kader van de eventuele werkzaamheden. Terloops vermeldt men ons dat het project   waarvoor we uitgenodigd waren niet meer «Grondwet» zal noemen, maar wel «Toots Thielemans»!
 
Daarna werden op vier tafels de plannen ontvouwd door de vervoersmaatschappij, en we konden vragen stellen. Maar tot hun grote verbazing waren de wensen en verwachtingen van het publiek tegengesteld aan de wensen van de vervoersmaatschappij. 
Het publiek eiste om haar vragen in plenum te kunnen stellen zodat iedereen zou kunnen meeluisteren. De organisatoren van de ontmoeting moest tegemoet komen aan die vraag, tegen in hun aanvankelijke bedoeling in. 

UN PARKING VÉLOS POUR HORTA

Afin de répondre aux besoins des habitants et ainsi encourager les déplacements à vélo, il est nécessaire d’imaginer des solutions de stationnement hors-voirie.

La commune de Saint-Gilles désire développer des formes de stationnement vélo de longue durée. C’est ainsi que, dans le cadre du contrat de quartier Parvis-Morichar qui se clôture en 2020, la commune prévoit la construction d’un parking vélo sur la chaussée de Waterloo au rez-de-chaussée d’un immeuble qui sera construit autour de la sortie de la station de métro Horta. Ce parking servira autant aux résidents du quartier qu’aux usagers des transports en commun.

LA PLACE MORICHAR S’ANIME

Le CODES est heureux de vous annoncer sa participation dans le cadre du contrat de quartier Parvis-Morichar dans le but d’organiser des animations sur la place Morichar. Nous avons introduit une demande de subvention et notre candidature a été retenue. Dès la rentrée 2019, les activités débuteront à travers différents thèmes (carnaval, Pâques, Halloween,…) et s’étaleront sur toute l’année 2019.

Nous tiendrons compte des activités mises en place sur la place afin de collaborer avec les partenaires déjà existants et de créer une nouvelle synergie avec d’autres collaborateurs. Le CODES souhaite exploiter les différents plateaux de la place ainsi que son mobilier urbain en mettant en évidence les atouts de chaque niveau au travers de différentes activités.

A travers nos animations, nous pourrons développer la rencontre des différents publics et accentuer les relations intergénérationnelles. Nous vous tiendrons informer très prochainement du détail de nos activités afin que vous puissiez être au rendez-vous. Au plaisir de vous voir nombreux…

JOUER, C’EST RENCONTRER

Dans le cadre de sa subvention de la cohésion sociale, le Comité de défense de Saint-Gilles vous présente à travers ces quelques lignes, son nouveau projet intergénérationnel de jeux. Le but du projet est la rencontre et la transmission de savoirs et d’expériences à travers le jeu. Beaucoup de personnes sont isolées pour diverses raisons mais le CODES a souhaité briser cet isolement et créer du lien en restant connecté avec le monde actuel.

Dans une logique citoyenne du « vivre ensemble », le Comité a permis à des élèves du primaire de l’école du Parvis et aux résidents de la maison de repos « La Résidence du Parc » de se rencontrer et d’interagir ensemble. En partageant des moments conviviaux et en se rencontrant autour du jeu, ces deux publics ont pu faire connaissance et exprimer leurs expériences, leurs envies, leurs souhaits,…

PAS DE REPOS POUR LE 5-8 AVENUE DE LA PORTE DE HAL

Chaque semaine, le Comité va aux enquêtes publiques et celle de la Porte de Hal a retenu notre attention dont voici un bref résumé. Cet ancien immeuble de bureaux va 
changer d’affectation en devenant une maison de repos. Le bâtiment est rentré en enquête publique du 29/10/2018 au 12/11/2018 afin de reconvertir des bureaux en un lieu de résidence pour 86 personnes et son personnel médical.

Au sous-sol, il sera prévu des espaces de stationnements voitures et vélos, des espaces techniques, des vestiaires pour le personnel, une buanderie, des archives et un débarras pour les cuisines.

Au rez-de-chaussée se trouvera l’entrée, les bureaux administratifs, une salle de réunion, un accès aux 2 ascenseurs, toilette, restaurant/ cafétéria, une cuisine, 4 salles de réunions, une salle polyvalente avec accès à la cours arrière, 2 patios, une salle de kiné, une salle de médecin avec pharmacie et un salon de coiffure.

RELEVE DES LOGEMENTS INOCCUPES DE SAINT-GILLES 2018

Dans le cadre de ses missions le Comité de Défense de Saint-Gilles fait tous les deux ans un recensement des logements et espaces inoccupés sur Saint-Gilles.

N’ayant aucune autorité légale pour consulter les consommations d’énergie, qui sont un réel baromètre pour l’identification des espaces inoccupés, nos chiffres ne reflètent pas avec exactitude le vide locatif. Mais notre méthodologie ayant déjà fait ses preuves et qui a inspirée d’autres structures qui l’utilisent pour effectuer le relevé sur d’autres territoires, le Codes peut affirmer que ses chiffres donnent une image très proche de l’inoccupation sur Saint-Gilles.

Mise à part certains logements ou immeubles qui font l’objet d’enquêtes publiques et/ ou en attente d’un permis d’urbanisme, près de 90% du parc inoccupé ne fait pas l’objet d’une demande quelconque.

A nouveau, le constat de ce relevé 2018 est alarmant.

OVERZICHT VAN DE LEEGSTAANDE GEBOUWEN IN SINT-GILLIS

In het kader van haar opdrachten maakt het Comité de Défense van Sint-Gillis iedere twee jaar een oplijsting van de leegstaande woningen en ruimtes in Sint-Gillis.

We hebben geen enkele wettelijke bevoegdheid om het energieverbruik dat een reële barometer is van leegstaande ruimtes, te raadplegen. Daarom zijn de cijfers die we hanteren niet de exacte toestand van de leegstand. Maar onze methodologie heeft de praktijktest doorstaan en heeft al andere initiatieven geïnspireerd om elders een dergelijk overzicht te maken. We kunnen met de CODES bevestigen dat deze cijfers de nauwkeurigheid benaderen.

Bepaalde woningen of gebouwen zijn voorwerp van openbaar onderzoek en /of zijn in afwachting van een stedenbouwkundige vergunning. Nochtans is meer dan 90% van het leegstaande park geen voorwerp van eender welk onderzoek.

Opnieuw is de vaststelling in het overzicht van 2018 alarmerend!

NO JAVEL : DISTRIBUTEUR D'INVENDUS ALIMENTAIRES

1. D’où est venue l’idée de ce genre d’épicerie ?

NOJAVEL! à la base, c'est un petit groupe de personnes qui faisaient la chasse aux poubelles. Nous savions où et quand certainscommerces sortaient leurs invenduset nous allions les récupérer tout en prenant soin que les produitssoient encore consommables. Nous avons très vite réalisé qu’il y avait beaucoup trop d’aliments jetés et nous voulions faire profiter d’autres personnes en difficulté mais de manière plus sûre et plus efficace.Nous avons alors créé l'association afin de faire des demandes directement aux magasins.

2. Pourquoi  le nom NoJavel ?

Lorsque certains commerçantsse sont aperçus que leurs invendus étaient récupérés,ils ont aspergé les aliments d'eau de javel, les rendant ainsi impropres à la consommation.En plus d'être une pratique scandaleuse et malveillante, elle est dangereuse car pourrait aboutir à l'empoisonnement d'une personne nécessiteuse .C’est pourquoi nous avons donné le nom de « NOJAVEL! » à l'association.

3. Qui sont vos principaux fournisseurs des invendus ?

FEU ROUGE POUR LE PROJET CARREFOUR !

Dans notre précédente édition de juin 2018, le Comité vous faisait part d’une enquête publique plus que surprenante. Il s’agissait d’agrandir le supermarché à la chaussée de Forest et de construire 25 nouveaux logements et un nouveau parking (comprenant des biens situés à la chaussée de Forest et un bâtiment de la rue de l’Eglise). Ce dossier a suscité de nombreuses réactions et plusieurs riverains sont venus nous trouver. Nous avons donc décidé de suivre cette enquête de plus près et nous avons demandé à être entendus en commission de concertation. Nos revendications étaient claires : Etait-il vraiment nécessaire d’avoir un bâtiment aussi imposant qui dénature le quartier ? Construire du logement est pour nous une priorité mais pas à n’importe quel prix. La circulation des véhicules aux alentours nous inquiétait également car cela aurait occasionné des dommages pour les riverains. Une multitude de remarques ont été retenues en collaboration avec les riverains et ont été déposées lors de la concertation.

UN PLAN D’AMÉNAGEMENT DIRECTEUR (PAD) POUR LE QUARTIER MIDI.

Qu’est-ce qu’un schéma directeur ? C’est une vision qui vise à améliorer la qualité de vie d’un périmètre de quartiers. En janvier 2016, le nouveau schéma directeur « Midi » a été approuvé par le gouvernement. Celui-ci comporte 2 états. L’état 1 commence dès 2018 jusqu’en 2020 et l’état 2 de 2020 à 2025.

Le 3 mai 2018, le gouvernement a voté un arrêté pour la mise en place d’un PAD (Plan d’Aménagement Directeur) et prévoit plusieurs étapes.
1. Mise à disposition de l’information ;
2. Une réunion d’info/participation ;
3. Possibilité de transmettre des infos et/ou remarques (15 jours avant et 30 jours après la réunion d’information et de participation citoyenne) ;
4. Obligation du gouvernement de motiver les raisons pour lesquelles il s’écarterait des observations
émises.

EEN RICHTPLAN VAN AANLEG (RPA) VOOR DE ZUIDWIJK.

Wat is een richtschema? Het is een visie over hoe de levenskwaliteit in een bepaalde perimeter van wijken te verbeteren. In januari 2016 werd het nieuwe richtschema ‘Zuid’ goedgekeurd door de regering. Het bestaat uit twee delen : het eerste deel begint vanaf 2018 en loopt tot 2020 en het tweede deel gaat van 2020 tot 2025.

Op 3 mei 2018 stemde de regering een besluit om over te gaan tot een RPA en voorziet verschillende fazen.
1. Ter beschikking stellen van informatie
2. Een informatie-en participatievergadering.
3. De mogelijkheid om informatie en /of opmerkingen door te geven (15 dagen voor en 30 dagen na de informatie-en participatievergadering).
4. De verplichting van de regering om de redenen, waarom men afwijkt van de naar voor gebrachte observaties, te motiveren

Waarom een RPA ?
Het Gewest heeft niet de reglementaire bevoegdheid over alle Brusselse gemeenten. Zij heeft een visie die zij meedeelt aan de gemeenten die bevoegd zijn voor de eigen reglementering op
hun grondgebied.

LE COMITÉ MET À L’HONNEUR LES SENIORS ET LES ENFANTS SAINT-GILLOIS.

Le Codes a introduit une demande de subvention auprès de la cohésion sociale de Saint-Gilles afin de mettre sur pied un projet intergénérationnel qui débutera dès la rentrée scolaire 2018 - 2019.

Ce projet a pour but la rencontre et la transmission de savoirs et d’expériences autour du jeu. Il arrive très souvent que certaines catégories de personnes soient isolées en fonction de leur âge, de leur état de santé et/ou de leur statut social.

Le but de ce projet permettrait de créer du lien et de les sortir de l’isolement tout en restant connecté avec le monde actuel. Nous constatons qu’il existe un cloisonnement des générations. La jeunesse actuelle à tendance à vivre dans un monde virtuel et a délaissé les contacts humains. Le dialogue entre les personnes à tendance à disparaître au profit des réseaux sociaux. Les générations plus âgées ont du mal à suivre ces évolutions ce qui crée inévitablement des fossés intergénérationnels. Nous aimerions faire participer les pensionnaires des maisons de repos saint-gilloises ainsi que des élèves de l’enseignement primaire spécialisé sous forme d’ateliers ludiques.

GASAP ? UNE EXPÉRIENCE D’ACHAT SOLIDAIRE.

Les GASAP (Groupes d’Achat Solidaires de l’Agriculture Paysanne) soutiennent les producteurs en faisant de la vente directe à long terme. Ce principe permet réellement de faire vivre des fermes familiales et paysannes. Se nourrir via un GASAP, c’est se réapproprier son alimentation, savoir d’où elle vient et comment elle a été produite. Un GASAP est un partenariat direct, entre des mangeurs et un producteur, qui s’engagent réciproquement. Les producteurs s’engagent à fournir des produits de qualité toutes les semaines ou toutes les deux semaines.Le Réseau des GASAP est une asbl qui fonctionne grâce au travail de 4 employés et d’une vingtaine de bénévoles.
Interview de Mme Emilie Hauzeur (coordinatrice)

Depuis combien de temps existe le GASAP ?
Le 1er GASAP à Bruxelles (Ixelles) a été créé en 2006. Il est basé sur le modèle français «AMAP ».

LE MARCHÉ DU PARVIS DE SAINT-GILLES EST DE RETOUR?!

Notre marché va ré-ouvrir ses portes fin juin mais pas sans y laisser quelques plumes. Ce marché datant du Moyen Age, sera défiguré et ne proposera plus la diversité de produits adaptés à toutes les bourses saint-gilloises.

Bien que la loi interdise de sélectionner les marchands, elle peut permettre de consacrer des emplacements dédiés à la vente de certains types de produits. De tels procédés permettent de placer les marchands qui offrent une marchandise destinée pour une certaine clientèle sur les emplacements les plus rentables et proposer les emplacements les moins exposés aux vendeurs de produits « bas de gamme ».

LE SCHÉMA DIRECTEUR DU MIDI

Consultation citoyenne durant la semaine des projets urbains du 4 au 11 juin 2018

10 projets sur Bruxelles vont voir le jour. Ils seront présentés lors des réunions. Pour chaque projet une date et une heure sont prédéfini. Il y aura aussi une représentation dans les communes respectives. Tout citoyen peut y aller mais il doit au préalable s’inscrire. Vous trouverez ci-dessous le lien.

http://perspective.brussels/fr/actualites/du-4-au-11-juin-2018-la-semain...

Catiastion / Cotisatie

Bonjour chers membres,
Chers amis.

Plus que jamais, au plan local, le Comité de Défense de Saint-Gilles lutte en matière de mobilité, de logement et d’environnement. Avec les habitants, nous essayons d’améliorer la qualité de vie des saint-gillois.

Ces combats, auxquels nous croyons, réclament un travail conséquent et le soutien actif de citoyens motivés. Notre association, notamment au sein de son Assemblée des Habitants, est un lieu de débat, de rencontre et d’action citoyenne.

Faites entendre votre voix et devenez membre. Il vous suffit de vous affilier au sein du CODES en payant une cotisation annuelle de 10€.  Vous aurez accès à nos publications, vous serez invités à nos assemblées d’habitants et vous disposerez d’un droit de vote. De plus, vous serez informés régulièrement de nos actions.

Vous pouvez par ailleurs nous soutenir en faisant un don si vous le souhaitez.
Merci pour votre soutien.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Beste leden,
Beste vrienden.

PRÉSENTATION DU JOURNAL « VILLAGE MONDIAL »

Le CODES voudrait mettre à l’honneur un périodique saint-gillois actif dans la cohésion sociale.
Le Village Mondial, initialement journal de la vie associative saint-gilloise, est né du constat du manque d’une presse de proximité mettant en exergue les actions interculturelles et de cohésion sociale.

Le journal Village Mondial œuvre depuis plus de 15 ans pour valoriser les actions porteuses du vivre-ensemble. Toutes ces années, ce journal a rendu visible les activités de cohésion sociale au niveau communal, mis en exergue les projets favorisant le vivre-ensemble et l’interculturalité.

Depuis 2016, le journal, renommé Saint-Gilles Village Mondial, se veut non seulement chroniqueur et outil de mise en valeur de ces activités de cohésion sociale mais également outil de création du vivre-ensemble par la mise en place d’ateliers à destination de tout un chacun.

L’ASSOCIATION DES PARENTS D’ÉLÈVES DE PETER PAN (APPP) S’INTÉRESSE À LA SÉCURITÉ PIÉTONNE AUTOUR DE L’ÉCOLE

Dans le dédale de rues qui caractérise le quartier de Saint-Gilles, le trafic de véhicules est omniprésent. Comme parents attentifs, nous apprenons à nos enfants à respecter le Code de la route en tant que piétons.

Mais cela est-il suffisant ? Des évènements récents montrent qu’il arrive encore aujourd’hui de se faire renverser par une voiture devant son école. C’est arrivé récemment devant Peter Pan. Heureusement, rien de grave ne s’est passé, mais cela fait réfléchir.

Les accidents de ce genre peuvent être évités à travers la prévention. La vraie prévention s’opère avec la mise en place de dispositifs de signalisation ad hoc pour ce genre d’établissement.

L’association de parents d’élève de Peter Pan a pu faire un état des lieux de la sécurité des abords de l’école, grâce à l’appui de l’ASBL « Codes » qui s’intéresse au sujet à St-Gilles depuis un certain temps, et il a pu être constaté que certains dispositifs de base sont absents, en faisant de Peter Pan une école paradoxalement invisible, nonobstant son gabarit.

Pages