Message d'erreur

  • Notice : Trying to access array offset on value of type int dans element_children() (ligne 6591 dans /home/philippejadin/www/lecodes.be/drupal/includes/common.inc).
  • Deprecated function : implode(): Passing glue string after array is deprecated. Swap the parameters dans drupal_get_feeds() (ligne 394 dans /home/philippejadin/www/lecodes.be/drupal/includes/common.inc).

Logement

PAS DE REPOS POUR LE 5-8 AVENUE DE LA PORTE DE HAL

Chaque semaine, le Comité va aux enquêtes publiques et celle de la Porte de Hal a retenu notre attention dont voici un bref résumé. Cet ancien immeuble de bureaux va 
changer d’affectation en devenant une maison de repos. Le bâtiment est rentré en enquête publique du 29/10/2018 au 12/11/2018 afin de reconvertir des bureaux en un lieu de résidence pour 86 personnes et son personnel médical.

Au sous-sol, il sera prévu des espaces de stationnements voitures et vélos, des espaces techniques, des vestiaires pour le personnel, une buanderie, des archives et un débarras pour les cuisines.

Au rez-de-chaussée se trouvera l’entrée, les bureaux administratifs, une salle de réunion, un accès aux 2 ascenseurs, toilette, restaurant/ cafétéria, une cuisine, 4 salles de réunions, une salle polyvalente avec accès à la cours arrière, 2 patios, une salle de kiné, une salle de médecin avec pharmacie et un salon de coiffure.

RELEVE DES LOGEMENTS INOCCUPES DE SAINT-GILLES 2018

Dans le cadre de ses missions le Comité de Défense de Saint-Gilles fait tous les deux ans un recensement des logements et espaces inoccupés sur Saint-Gilles.

N’ayant aucune autorité légale pour consulter les consommations d’énergie, qui sont un réel baromètre pour l’identification des espaces inoccupés, nos chiffres ne reflètent pas avec exactitude le vide locatif. Mais notre méthodologie ayant déjà fait ses preuves et qui a inspirée d’autres structures qui l’utilisent pour effectuer le relevé sur d’autres territoires, le Codes peut affirmer que ses chiffres donnent une image très proche de l’inoccupation sur Saint-Gilles.

Mise à part certains logements ou immeubles qui font l’objet d’enquêtes publiques et/ ou en attente d’un permis d’urbanisme, près de 90% du parc inoccupé ne fait pas l’objet d’une demande quelconque.

A nouveau, le constat de ce relevé 2018 est alarmant.

OVERZICHT VAN DE LEEGSTAANDE GEBOUWEN IN SINT-GILLIS

In het kader van haar opdrachten maakt het Comité de Défense van Sint-Gillis iedere twee jaar een oplijsting van de leegstaande woningen en ruimtes in Sint-Gillis.

We hebben geen enkele wettelijke bevoegdheid om het energieverbruik dat een reële barometer is van leegstaande ruimtes, te raadplegen. Daarom zijn de cijfers die we hanteren niet de exacte toestand van de leegstand. Maar onze methodologie heeft de praktijktest doorstaan en heeft al andere initiatieven geïnspireerd om elders een dergelijk overzicht te maken. We kunnen met de CODES bevestigen dat deze cijfers de nauwkeurigheid benaderen.

Bepaalde woningen of gebouwen zijn voorwerp van openbaar onderzoek en /of zijn in afwachting van een stedenbouwkundige vergunning. Nochtans is meer dan 90% van het leegstaande park geen voorwerp van eender welk onderzoek.

Opnieuw is de vaststelling in het overzicht van 2018 alarmerend!

FEU ROUGE POUR LE PROJET CARREFOUR !

Dans notre précédente édition de juin 2018, le Comité vous faisait part d’une enquête publique plus que surprenante. Il s’agissait d’agrandir le supermarché à la chaussée de Forest et de construire 25 nouveaux logements et un nouveau parking (comprenant des biens situés à la chaussée de Forest et un bâtiment de la rue de l’Eglise). Ce dossier a suscité de nombreuses réactions et plusieurs riverains sont venus nous trouver. Nous avons donc décidé de suivre cette enquête de plus près et nous avons demandé à être entendus en commission de concertation. Nos revendications étaient claires : Etait-il vraiment nécessaire d’avoir un bâtiment aussi imposant qui dénature le quartier ? Construire du logement est pour nous une priorité mais pas à n’importe quel prix. La circulation des véhicules aux alentours nous inquiétait également car cela aurait occasionné des dommages pour les riverains. Une multitude de remarques ont été retenues en collaboration avec les riverains et ont été déposées lors de la concertation.

UN PLAN D’AMÉNAGEMENT DIRECTEUR (PAD) POUR LE QUARTIER MIDI.

Qu’est-ce qu’un schéma directeur ? C’est une vision qui vise à améliorer la qualité de vie d’un périmètre de quartiers. En janvier 2016, le nouveau schéma directeur « Midi » a été approuvé par le gouvernement. Celui-ci comporte 2 états. L’état 1 commence dès 2018 jusqu’en 2020 et l’état 2 de 2020 à 2025.

Le 3 mai 2018, le gouvernement a voté un arrêté pour la mise en place d’un PAD (Plan d’Aménagement Directeur) et prévoit plusieurs étapes.
1. Mise à disposition de l’information ;
2. Une réunion d’info/participation ;
3. Possibilité de transmettre des infos et/ou remarques (15 jours avant et 30 jours après la réunion d’information et de participation citoyenne) ;
4. Obligation du gouvernement de motiver les raisons pour lesquelles il s’écarterait des observations
émises.

LA RÉGIONALISATION DU BAIL D’HABITATION EN RÉGION BRUXELLOISE : NOUVELLES RÉFORMES

La nouvelle ordonnance sur la régionalisation du bail à Bruxelles a été votée par le Gouvernement et entrera en vigueur en 2018. Cette ordonnance s’applique aux baux des logements à l’exclusion des hébergements touristiques.

Tous les logements sont visés par cette réforme sauf ceux pris en gestion par les sociétés immobilières de service public (logements sociaux).

Cette ordonnance se veut innovante en proposant de nouveaux baux tels que : le bail de colocation, étudiants et glissant. De nouveaux labels sont réglementés par l’ordonnance : l’habitat intergénérationnel et l’habitat solidaire.

Cette nouvelle version de l’ordonnance apporte des solutions à des problèmes pratiques de résiliations de baux de courte durée, ou au décès du preneur.
 
Nous pouvons déplorer que la grille des loyers ne soit présente qu’à titre indicative et n’oblige en rien les propriétaires à s’y aligner et qu’en plus, elle ne prenne pas en compte la qualité du logement.

DE REGIONALISATIE VAN DE HUURWET IN HET BRUSSELS GEWEST

De nieuwe ordonnantie in verband met de regionalisatie van de huurwet in Brussel werd gestemd door de regering en zal in werking treden in 2018. Deze ordonnantie is van toepassing op de verhuur van woningen met uitsluiting van de toeristische overnachtingen.  Het heeft betrekking op alle woningen behalve de woningen die beheerd worden door  openbare vastgoedmaatschappijen.

Deze ordonnantie wil innoverend zijn en stelt nieuwe huurovereenkomsten  voor zoals het co-huurschap en studentencontracten. Nieuwe labels worden gereglementeerd door de ordonnantie: intergenerationeel wonen en solidaire woningen.

Deze nieuwe versie van de ordonnantie brengt oplossingen aan voor praktische problemen bij huurovereenkomsten van korte termijn of bij overlijden van de huurder.

Wij betreuren ten zeerste dat de omkadering van de huurprijzen alleen indicatief wordt voorgesteld, zonder verplichting voor de eigenaars om het toe te passen  en waarbij daarenboven de kwaliteit van de woning niet in rekening gebracht wordt.

RUE DE LA VICTOIRE 188-190 : UN AVIS DÉFAVORABLE

Dans notre précédente édition, l’enquête publique concernant la construction d’un immeuble à rue de 21 logements et de deux maisons unifamiliales en intérieur d’îlot située rue de la Victoire était à l’ordre du jour.

Plusieurs habitants et commerçants se sont mobilisés massivement contre ce projet de grande envergure et ont fait part de leur mécontentement lors de la commission de concertation du 24 octobre 2017.

Ce projet a fait l’objet de plusieurs révoltes citoyennes ainsi que communales. On dénombre environ 500 contestations via diverses pétitions, courriers et mails.  La commission de concertation a rendu un avis défavorable qui ne permet donc pas au demandeur d’effectuer ses travaux.

Les raisons de ce refus sont vraiment mixtes. Le projet modifié ne répond pas aux exigences émises par le gouvernement :

- Aucun grand logement au rez-de-chaussée n’était prévu ;

Enfin du neuf pour le 33-35 rue Crickx

Le Foyer du Sud qui est le propriétaire de ces deux immeubles a enfin commencé les travaux. Ces deux immeubles font partie (au moins depuis 2009) de nos relevés biannuels des logements inoccupés  et insalubres. Dans quelques mois, il y aura quatre nouveaux logements dont trois appartements de quatre chambres et un studio accessible aux PMR (Personne à mobilité réduite) au rez-de-chaussée. En intérieur d’îlot se trouvera un petit parking couvert avec une toiture verte, un ascenseur ainsi qu’un escalier extérieur. Le bâtiment intérieur sera démoli vu son état actuel. Le comité espère que ces logements seront attribués dans les plus brefs délais.

COME BACK SUR LE 188-190 RUE DE LA VICTOIRE

Les saint-gillois connaissent bien cette dent creuse dans le haut de la rue de la Victoire. Cet espace est abandonné depuis environ une trentaine d’années. Depuis 2012, les choses bougent et suite aux avis défavorables et consécutifs de la commune, les investisseurs se bousculent.

En 2014, un promoteur a rentré un permis d’urbanisme pour laisser place à un projet immobilier d’envergure qui a fortement déplu aux habitants qui se sont mobilisés en masse contre ce projet démesuré. L’objet étant la construction d’un immeuble à rue comprenant 20 appartements, 3 espaces bureaux, 27 emplacements de parking en sous-sol et 4 maisons d’habitation unifamiliales en intérieur d’îlot. Ce projet a créé une révolte dans le quartier et a mobilisé des dizaines de riverains opposés à cette construction pour différentes raisons :

- Le projet ne respectait pas les maxima autorisés pour la hauteur et la profondeur des constructions ;

- Les nouveaux volumes étaient démesurés par rapport aux immeubles des environs ;

Pages

S'abonner à RSS - Logement