Belgique

LES ENQUÊTES SONT-ELLES VRAIMENT PUBLIQUES ?

Le Comité de défense de Saint-Gilles consulte hebdomadairement les permis d’urbanisme introduits par les citoyens saint-gillois. Cette pratique permet au CODES d’informer au mieux les habitants des dérives de certains propriétaires.

Cela permet également d’avoir un regard sur les changements importants qui se déroulent sur le territoire (travaux STIB, plan régional d’affectation du sol,…).

Notre but est avant tout de protéger et  vieller au bien-être de la population et à l’intérêt collectif.

Depuis janvier 2018, le service de l’urbanisme (sous réserve d’une obligation régionale) complique un tantinet notre tâche en nous aspergeant d’un tas de formulaires administratifs à compléter.

Selon eux, la Région oblige à présent la commune à identifier sur des formulaires chaque adresse que nous venons consulter afin que chaque propriétaire puisse savoir qui consulte leur dossier.

Permanences sociales au CODES

Depuis janvier 2018 le Comité a repris ses permanences sociales :

  • Logement
  • urbanisme
  • mobilité
  • environnement

Nous répondrons à vos questions et nous vous aiderons au mieux dans vos démarches. Nous sommes là aussi pour vous guider vers des services plus adéquats qui pourront répondre à vos besoins plus spécifiques.

Pour un souci de discrétion nous vous invitons à prendre rendez-vous au 02/539.22.83 ou au 0492/05.65.09 durant les heures de bureau.

«Auberge espagnole»

Le Comité de défense de Saint-Gilles a le plaisir de vous inviter à son «Auberge espagnole» prévue le mercredi 20 décembre à 19h au Pianofabriek situé rue du Fort n°35.

Cette rencontre permettra aux riverains ainsi qu’à nos membres de se rencontrer, d’échanger des idées et  de discuter autour d’un apéro dinatoire. Ce moment convivial permettra aux nouveaux arrivés de connaître le Comité ainsi que ses actions.
Les talents culinaires de chacun(e) sont appelés à s’exprimer  (plats froids uniquement). Laissez parler vos envies (tartes, quiches, mets typiques, gâteaux, boissons, …).
Les enfants sont bien entendu les bienvenus !

Le Comité souhaite ses meilleurs vœux de fin d’année à tous ses membres ainsi qu’à tous les saint-gillois. En espérant que cette nouvelle année 2018 soit  riche en projets et en rencontres.
Toute l’équipe du CODES vous donne rendez-vous très prochainement pour de nouvelles actions et de nouvelles aventures.
En vous remerciant pour votre soutien et votre dévouement,

Votre comité de quartier.
Le CODES asbl

ENTREVUE CHEZ BILLY BIKE Interview de Pierre de Schaetzen : porteur du projet de la start-up Billy Bike basée sur Saint-Gilles

Comment vous est venue l’idée des vélos à moteur ?
L’idée est venue suite au constat des vélos de Bruxelles « Villo » qui se trouvaient principalement vers le bas de la ville et que les utilisateurs ne remontaient pas avec. Désireux de savoir si « Villo » comptait prévoir des vélos électriques, nous nous sommes informés et avons entendu que cela n’était pas au programme. Nous sommes en plein boum du vélo électrique et mon associé et moi avons lancé l’affaire.

Combien êtes-vous dans l’entreprise ?
Nous sommes 3 dont deux employés pour les réparations et les échanges de batteries sur le terrain.

Pour l’instant vous êtes en phase test. Pour qui ? Combien de temps ?
Nous avons un nombre restreint d’utilisateurs et une longue liste d’attente ouverte à tous. Nous tenons à avoir une relation plus proche avec eux afin de corriger certains petits soucis rencontrés. L’ouverture officielle au public est prévue pour le printemps prochain.

MODIFICATION DU «PRAS» EN VUE DE L’AMÉNAGEMENT DU MÉTRO NORD-SUD.

Le plan régional d’affectation du sol (PRAS) était à l’enquête publique jusqu’au 30 octobre 2017. Une demande de modification de celui-ci a été demandée en vue de faire une nouvelle liaison souterraine entre le nord et le sud de Bruxelles. Ce projet créera ainsi de nouvelles stations de métro, l’arrêt « Constitution » près de la gare du Midi, l’arrêt « Riga » au square Riga et l’arrêt « Collignon »  à Schaerbeek. Le terminus de cette nouvelle rame est prévu à la station Bordet.

Le tram 55 qui circule tout près du Square Riga sera supprimé en faveur du nouveau métro 3 qui passera sous certaines habitations et supprimera des espaces verts.

Sur le trajet, il est prévu l’abattage d’au moins 26 arbres remarquables. Au square Riga, 6 arbres seront supprimés.
A la station Tilleul, 15 autres seront abattus et 2 à Chaumontel. Plusieurs arbres disparaîtront également en intérieur d’îlot et en voirie. Nous constatons qu’il y a un abattage massif des arbres dans ce projet au profit des transports en commun.  N’y a-t-il pas une autre solution moins radicale?

L’ABATTAGE DES PETITS POUMONS DE BRUXELLES.

Depuis quelques années dans Bruxelles, nous constatons que de plus en plus d’arbres sont abattus.

Mais pour quelles raisons ?

- Soit l’arbre est malade dû à un parasite ;
- Soit il est affaibli par la pollution ;
- Soit il est vieux, il est en fin de vie et fragile.
- Ou alors il gêne lors d’un aménagement du territoire urbain mais il n’est pas toujours remplacé.

S’il est remplacé, ce sera par un plus jeune qui ne recycle pas l’air comme un vieux centenaire. Ce poumon vert à un rôle d’apaisement, d’esthétisme dans le quartier mais aussi d’accueil à toute une faune qui diminue au fil du temps.

L’abatage ne peut se faire sans avoir au préalable fait l’objet d’une demande de permis d’urbanisme. Sauf s’il est déjà mort ou en cas d’extrême urgence.

Il faut savoir que les services régionaux des monuments et sites répertorient les arbres remarquables et protégés. La règlementation pour l’abattage est disponible auprès de son administration communale.

LE PACS (PLAN D’ACTION COMMUNAL DE STATIONNEMENT)

Le Plan Régional de Politique du Stationnement laisse aux communes le soin d’appliquer les principes et les normes fixées régionales, en choisissant la réglementation qui convient à appliquer pour chaque rue sur leur territoire. Cela ne concerne pas uniquement la voiture mais également les besoins spécifiques des vélos, motos, taxis, camions, camionnettes et autocars. Le PACS est soumis à une enquête publique de 60 jours lors de laquelle chacun peut prendre connaissance du projet et exprimer ses remarques à la commune.

En l’espace de 10 ans sur le territoire saint-gillois, on note une diminution de 11% des places   de stationnement (environ 1177). Cela est dû aux projets de réaménagements de la voirie.

Le PACS se dirige sur 4 axes principaux :

LA RÉGIONALISATION DU BAIL D’HABITATION EN RÉGION BRUXELLOISE : NOUVELLES RÉFORMES

La nouvelle ordonnance sur la régionalisation du bail à Bruxelles a été votée par le Gouvernement et entrera en vigueur en 2018. Cette ordonnance s’applique aux baux des logements à l’exclusion des hébergements touristiques.

Tous les logements sont visés par cette réforme sauf ceux pris en gestion par les sociétés immobilières de service public (logements sociaux).

Cette ordonnance se veut innovante en proposant de nouveaux baux tels que : le bail de colocation, étudiants et glissant. De nouveaux labels sont réglementés par l’ordonnance : l’habitat intergénérationnel et l’habitat solidaire.

Cette nouvelle version de l’ordonnance apporte des solutions à des problèmes pratiques de résiliations de baux de courte durée, ou au décès du preneur.
 
Nous pouvons déplorer que la grille des loyers ne soit présente qu’à titre indicative et n’oblige en rien les propriétaires à s’y aligner et qu’en plus, elle ne prenne pas en compte la qualité du logement.

DE REGIONALISATIE VAN DE HUURWET IN HET BRUSSELS GEWEST

De nieuwe ordonnantie in verband met de regionalisatie van de huurwet in Brussel werd gestemd door de regering en zal in werking treden in 2018. Deze ordonnantie is van toepassing op de verhuur van woningen met uitsluiting van de toeristische overnachtingen.  Het heeft betrekking op alle woningen behalve de woningen die beheerd worden door  openbare vastgoedmaatschappijen.

Deze ordonnantie wil innoverend zijn en stelt nieuwe huurovereenkomsten  voor zoals het co-huurschap en studentencontracten. Nieuwe labels worden gereglementeerd door de ordonnantie: intergenerationeel wonen en solidaire woningen.

Deze nieuwe versie van de ordonnantie brengt oplossingen aan voor praktische problemen bij huurovereenkomsten van korte termijn of bij overlijden van de huurder.

Wij betreuren ten zeerste dat de omkadering van de huurprijzen alleen indicatief wordt voorgesteld, zonder verplichting voor de eigenaars om het toe te passen  en waarbij daarenboven de kwaliteit van de woning niet in rekening gebracht wordt.

RUE DE LA VICTOIRE 188-190 : UN AVIS DÉFAVORABLE

Dans notre précédente édition, l’enquête publique concernant la construction d’un immeuble à rue de 21 logements et de deux maisons unifamiliales en intérieur d’îlot située rue de la Victoire était à l’ordre du jour.

Plusieurs habitants et commerçants se sont mobilisés massivement contre ce projet de grande envergure et ont fait part de leur mécontentement lors de la commission de concertation du 24 octobre 2017.

Ce projet a fait l’objet de plusieurs révoltes citoyennes ainsi que communales. On dénombre environ 500 contestations via diverses pétitions, courriers et mails.  La commission de concertation a rendu un avis défavorable qui ne permet donc pas au demandeur d’effectuer ses travaux.

Les raisons de ce refus sont vraiment mixtes. Le projet modifié ne répond pas aux exigences émises par le gouvernement :

- Aucun grand logement au rez-de-chaussée n’était prévu ;

Pages

S'abonner à RSS - Belgique